• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Une cagnotte pour Maxime, l'étudiant lillois qui a eu la main arrachée à Notre-Dame-des-Landes

© Damien MEYER / AFP
© Damien MEYER / AFP

Une cagnotte en ligne a été lancée pour soutenir Maxime, étudiant en sciences politiques à Lille, qui a eu la main arrachée par une grenade à Notre-Dame-des-Landes. 

Par JB et QV

Il a du être amputé de la main droite, après l'explosion d'une grenade, à Notre-Dame-des-Landes. Maxime, étudiant à Lille en sciences politiques, va devoir vivre avec ce handicap. Pour l'aider, ses proches ont décidé de lancer une cagnotte en ligne

"Cette cagnotte est organisée par les amis, étudiants et professeurs proches de Maxime, amputé de la main droite", précise la description de la cagnotte. "Elle a pour but de financer l'important budget d'une prothèse et les aménagements de la vie quotidienne."

A ce jour, plus de 17 000 euros ont déjà été récoltés. "Le niveau de technicité de l'appareillage que Maxime pourra acquérir, de type prothèse biomimétique, sera proportionnel à la somme récoltée à travers cette cagnotte. Une prothèse coûte extrêmement cher, c'est pourquoi nous tentons de réunir un maximum d'argent", poursuivent les organisateurs. 


Deux versions


Maxime a été blessé par une grenade lacrymogène de type GLI-F4. Selon le parquet général de la cour d'appel de Rennes, le jeune homme "s'est emparé d'une grenade lacrymogène (GLI-F4, NDLR) jetée par les forces de l'ordre. Alors qu'il armait son bras pour lancer ce projectile en direction des gendarmes, l'objet a explosé".



Une version démentie par les zadistes. "Il est assez peu probable et pas du tout crédible que la personne ait ramassé la grenade volontairement, étant donné qu'elle était en train de fuir", a expliqué un membre du service médical de la ZAD.


Sur le même sujet

Feu de chaume à Bettencourt-Saint-Ouen (80)

Les + Lus