Coronavirus - Une bande de potes DJ de Lille se lancent dans 12h de live au profit des Hôpitaux de France

Ce samedi 2 mai, trois DJ des Hauts-de-France proposent un live Facebook entre midi et minuit avec de nombreux invités. Parmi eux, Djibril Cissé, Lumberjack, 21 Juin ou encore Naomie. Une initiative mise en place pour récolter des dons qui seront versés à la fondation des Hôpitaux de France.

Depuis une semaine TTom de Araujo s'entraîne pour préparer le live Facebook. Un marathon qui doit permettre de récolter des dons pour la fondation des Hôpitaux de France.
Depuis une semaine TTom de Araujo s'entraîne pour préparer le live Facebook. Un marathon qui doit permettre de récolter des dons pour la fondation des Hôpitaux de France. © TTom de Araujo
Voilà une semaine qu'ils préparent l'événement. Depuis le début du confinement le DJ TTom de Araujo, 18 ans et champion de France junior des DJ en 2018, Kent DJ, 27 ans, et Vinnce NKL, 25 ans,  proposent des live à leur public.
Cette fois, ils ont voulu aller plus loin et en faire profiter les soignants. "On avait surtout envie de partager. On voulait faire un "talk show" pour profiter avec les gens mais comme ça se faisait de plus en plus, on a eu l'idée de faire 12h de live. Au début, on s'était fixé 2h, puis 4 puis 10 et on s'est dit pourquoi ne pas faire la moitié de l'horloge, raconte TTom de Araujo. On fait aussi ce live dans le but de récolter des fonds. Pendant les 12h de live, en-dessous, il y aura un lien. Lorsque les gens cliqueront dessus, ils seront automatiquement redirigés sur des cagnottes de la fondation des Hôpitaux de France".

"On pourra interagir avec des invités"


Tout au long de l'événement, les trois amis seront en live, face caméra. Toutes les heures, un invité les rejoindra pour échanger avec le public. Onze personnalités ont répondu à l'appel. Parmi eux, l'ancien footballeur Djibril Cissé, qui se lance maintenant dans la musique sous le pseudo Tcheba, le duo pop/électro "21 juin", DJ Noyz, Axel Paerel, Lumberjack, le DJ NJ, Ju ou encore Simon Denissel, membre de l'équipe de France d'athlétisme.
"Chacun va ramener sa communauté sur le live et on va pouvoir échanger avec lui, poser des questions. Si c'est un sportif, les gens pourront lui poser des questions sur son sport, pareil si c'est quelqu'un dans la musique". 

À ces interviews, s'ajouteront des mix, des jeux et des "blind tests". "Le but, c'est vraiment de s'amuser avec les gens".

Les trois amis ont dû se familiariser avec les logiciels pour pouvoir diffuser un live de qualité. Ils ont fait des essais tout ce 1er mai et assurent qu'ils sont prêts pour le marathon.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture solidarité société coronavirus/covid-19 santé