Coronavirus : à Lille, l'hôpital Calmette se transforme en "hôpital de guerre" pour se préparer à l'afflux de patients

L'hôpital a été métamorphosé en 48 heures pour pouvoir être prêt lorsque les cas se multiplieront dans les Hauts-de-France.

© FRANCE 3
Le CHR Calmette, à Lille, était censé être réaménagé dans un an. Ça ne lui aura finalement pris que 48 heures, en raison de l'urgence de la situation. En pleine pandémie de coronavirus, et alors que l'on s'attend dans les semaines qui viennent, à un afflux de patients atteints du Covid-19, tout l'établissement a été réorganisé, repensé.

 

"Des infrastructures quasi-militaires"


"On peut parler d'un hôpital de guerre, quelque part, parce qu'effectivement on a une organisation qui va être presque militaire", souligne le Pr. Arnaud Scherpereel, responsable du bâtiment médical Covid-19 au CHU de Lille. "On a dû mettre en place des infrastructures quasi-militaires, extrêmement efficaces en très peu de temps. Au niveau surveillance et fonctionnalité, on se rapproche d'un hôpital de guerre."
 
Coronavirus : le CHR de Lille va accueillir en déambulatoire des cas potentiellement infectés

L'hôpital n'accueillera pas les personnes en réanimation, mais des patients atteints du Covid-19 – ou suspectés de l'être – et qui ont malgré tout besoin d'être hospitalisés.
 
 

Jusqu'à 130 patients


"On est sur une structure qui était une ancienne réanimation et qui a cette particularité d'avoir des chambres seules, très bien équipées, avec devant chaque chambre les moyens dédiés à la sécurisation des contacts avec les patients", détaille le Pr. Marc Lambert, responsable du centre ambulatoire des maladies infectieuses au CHU, comme "des poubelles dédiées, des tenues, des lunettes et, bien sûr, la solution hydroalcoolique".

L'hôpital est prêt à recevoir 130 patients, mais le personnel ignore encore quelle sera l'étendue de la pandémie dans le Nord. Mercredi, le CHU de Lille avait assuré que les centres hospitaliers régionaux n'étaient, "à l'heure actuelle", "pas du tout dépassés"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter