Cet article date de plus de 3 ans

Gare Lille-Flandres : un robot-poubelle pour aider les usagers à jeter les déchets

Les usagers de la gare Lille-Flandres ont découvert un nouveau robot, ce lundi matin, sorte de poubelle ambulante chargée de ramasser les déchets. 
Le petit robot était testé ce lundi matin à la gare Lille-Flandres.
Le petit robot était testé ce lundi matin à la gare Lille-Flandres. © Delphine Lahonde
Pour l'instant, il s'agit juste d'un test. Mais s'il est concluant, BARYL, c'est son petit nom, pourrait bien devenir le meilleur ami des usagers de la gare Lille-Flandres. Ce matin, le robot-poubelle était testé dans le hall de la gare pour assister les usagers cherchant à jeter un déchet. 

Le robot-poubelle BARYL testé à la gare Lille-Flandres
>> Vidéo Delphine Lahonde. 


Le robot est en effet équipé d’une dizaine de capteurs ultra-sons, des radars lasers et des caméras 3D, afin de détecter les signes des humains qui souhaitent avoir accès à une poubelle. "La reconnaissance des gestes c’est encore quelque chose de compliqué, on a encore de fausses détections. Mais grâce à la caméra 3D, en étant à 2m du robot et en levant la main on peut appeler le robot qui va venir jusqu’à nous", explique Bruno Ciulli, chef de projet Open Innovation. 

Depuis un an, le prototype fait un petit tour de France afin d'améliorer ses compétences et ajuster les réglages. Derrière lui, Bruno Ciulli le suit de près, analysant tous ses faits et gestes. Il observe ses déplacements, ses réactions face aux obstacles, son habilité à repérer les utilisateurs etc. 


Objectif : une gare plus propre


Si BARYL fait ses preuves, cela pourrait être un vrai plus pour la propreté des lieux publics comme la gare Lille-Flandres. "Pour nous la propreté c’est ce qui contribue le plus à la satisfaction des clients en gare. Tous les jours, on a 14m² de déchets à ramasser, donc on cherche des innovations pour rendre la gare plus propre", explique Eric Leboube, directeur des gares Nord-Pas-de-Calais. 

Eric Leboube : "On cherche des innovations pour rendre la gare plus propre"
>> Vidéo Delphine Lahonde.


Une manière aussi de faire face aux incivilités de certains passagers. "La gare de Lille Flandres c’est 24 millions de personnes qui passent par an. On a augmenté le nombre de poubelles dans la gare mais on voit qu’on a encore beaucoup de papiers qui traînent donc on réfléchit, on cherche, on teste", poursuit Eric Leboube. "L’idée ce n’est pas de multiplier et de mettre dix fois plus de poubelles mais d’essayer de trouver la poubelle qui va directement à celui qui veut jeter un papier."

A terme, le robot pourrait également aspirer et laver les sols. Pour l’instant le robot a une autonomie de 6 heures. Dès que sa batterie est vide, il retourne sur son socle pour se recharger. Après la gare Lille-Flandres, BARYL sera également testé à la gare Lille Europe, à celle d'Amiens mercredi et à Rouen jeudi et vendredi. Ces derniers tests marqueront la fin de la première phase d’apprentissage...


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs robotique innovation