Grève à la SNCF : un train sur deux devrait circuler sur l'axe nord ce week-end

La région sera un peu plus impactée que le reste du territoire ce week-end d'après les précisions d'Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités.

À quoi s’attendre concernant la circulation des trains en ce week-end de fêtes ? Si la SNCF se veut rassurante sur le plan national avec "au moins deux trains sur trois" les 24 et 25 décembre prochain, notre région sera plus impactée que la moyenne.

En effet, Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, vient de donner quelques détails lors d’une conférence de presse, ce mardi.

Dans le détail, ce vendredi 24 décembre, un train sur deux devrait circuler sur l'axe nord. Cependant, la navette Paris-Lille, environ une heure de trajet, sera quasiment normale.

En moyenne au niveau national, trois Ouigo sur quatre devraient circuler. Les Intercités devraient avoir des conditions de trafic normales.

Je peux comprendre qu'il y ait des revendications, mais pour les congés de Noël ce n'est pas le moment

Christophe Fanichet, PDG de SNCF voyageurs

En revanche, le détail pour samedi et dimanche n'a pas encore été communiqué. Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités évoque des prévisions à peu près identiques à celles de vendredi, "avec un scénario légèrement dégradé."

Et Christophe Fanichet d’ajouter : "Je peux comprendre qu'il y ait des revendications, mais pour les congés de Noël ce n'est pas le moment."

Les passagers ayant prévu de faire le trajet entre notre région et le reste de la France ce week-end retiennent leur souffle et essayent dès maintenant d’anticiper un plan B afin de pouvoir effectuer leurs déplacements.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité