Lille : une bouteille explosive artisanale lancée contre des policiers

Elle n'a fait aucun blessé.

Une bouteille en plastique contenant un liquide inconnu a été projetée au sol sur les forces de l'ordre avant d'exploser, sans faire de blessé, selon une information du Point en partie confirmée auprès de la DDSP du Nord.
 


La présence de clous, notamment, n'a pas pu être confirmée. L'incident s'est produit vers 13 heures devant la gare Lille-Flandres, devant laquelle le cortège de manifestant est ensuite passé en début d'après-midi.
 
 

"Intention manifeste de blesser"


"Les policiers ont écarté les passants et se sont eux-mêmes écartés. L'engin, une bouteille, a ensuite explosé sur le parvis de la gare sans faire de blessé", a déclaré à l'AFP Jean-François Papineau, directeur de la DDSP, qui précise qu'une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Lille.     

Ce dernier a annoncé en fin d'après-midi l'interpellation de "deux suspects". Ces derniers, "des individus jeunes", ont été repérés et interpellés "au cours de la manifestation" contre la réforme des retraites, à laquelle ils participaient et qui a démarré à Lille deux heures après le jet de l'engin explosif, a-t-il précisé. Ils étaient entendus en fin d'après-midi par la police judiciaire, qui avait été saisie.

Le préfet du Nord Michel Lalande a réagi en fin d'après-midi, condamnant "des violences intolérables en marge des mouvements sociaux", après que "des policiers ont été visés par la projection d’un engin détonnant dans une intention manifeste de blesser".