"Humain, accessible, très à l'écoute" : Lille dit au revoir à Mgr Laurent Ulrich, nommé archevêque de Paris par le Pape François

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yacha Hajzler

Mgr Laurent Ulrich, archevêque du diocèse de Lille depuis 14 ans, a été nommé archevêque de Paris par le pape François. Il prendra ses nouvelles fonctions le 23 mai, lors d'une cérémonie à l'église Saint-Sulpice.

"Au moment de vous quitter, je veux vous dire un immense merci. Pendant quatorze ans, j’ai admiré ce qui est votre marque de gens du Nord : la simplicité relationnelle, le courage de reprendre sans cesse les tâches nécessaires, les engagements multiples et multiformes au service de la justice et de la fraternité, la cohabitation respectueuse des opinions et des croyances, non sans débats ni heurts bien sûr ; le goût de la prière partagée et des liturgies vivantes." Ce sont des adieux émus que l'archevêque de Lille, Mgr Laurent Ulrich, adresse à son diocèse, après 14 ans de services. Il vient d'être nommé archevêque de Paris par le pape François, ce 26 avril.

J’ai – pourquoi le cacher ? – beaucoup résisté intérieurement en me demandant si j’avais bien les capacités requises … Mais le langage de Dieu qu’on ne peut pas interpréter trop hâtivement s’est imposé à moi.

Mgr Laurent Ulrich, ancien archevêque du diocèse de Lille

Réagissant à sa nomination, il n'a pas caché sa "surprise, en raison de mon âge, et de l’énergie qu’il faudra déployer pour accomplir cette nouvelle tâche, je n’avais même pas imaginé qu’une telle chose puisse m’arriver."

Arrivé à Lille comme simple évêque, il avait été installé dans ses fonction en mars 2008, dans la cathédrale Notre-Dame de la Treille, bien connue des lillois. Titulaire d'une maîtrise de philosophie et de théologie sur l'intégration de la foi au monde moderne, il a fait de la "joie de croire" son slogan et mantra. Président du conseil pour l'enseignement catholique, chancelier de l'université catholique de Lille, Mgr Laurent Ulrich a également été fait chevalier de la légion d'honneur en 2017. A cette occasion, il avait rappelé son engagement pour que l'église continue d'avoir une action sociale importante. 

"Il respecte profondément les gens dans leur diversité"

La maire de Lille, Martine Aubry, a tenu à adresser publiquement "tous [ses] voeux de réussite" à Monseigneur Ulrich. "Il était très présent dans son diocèse, aux contacts des fidèles et des acteurs de la solidarité" salue-t-elle.

Le père Bruno Cazin, vicaire général du diocèse, abonde en ce sens. "Il sera regretté. C'était un homme assez discret, réservé, mais très respectueux, extrêmement attentif aux personnes : quand il a rencontré quelqu'un, il l'a enregistré, il le reconnaît. C'est quelqu'un de très simple, pas démonstratif, mais courtois et très sincère. Il respecte profondément les gens dans leur diversité, quelle qu'elle soit. Il accueille les gens vraiment tels qu'ils sont". Bruno Cazin se souvient d'événements comme le premier synode provincial de langue française, convoqué de 2013 à 2015, qui a marqué l'ambition de Mgr Ulrich d'inclure et surtout d'impliquer tous les baptisés. "C'était en quelque sorte prophétique du mouvement synodal que le pape François veut développer dans l'Eglise : la participation de tous. Il avait saisi cet accent."

Un homme méthodique, simple, humain, accessible et très à l'écoute.

Évariste Sagna, Grand Clerc à la cathédrale de Lille

Evariste Sagna, Grand Clerc à la cathédrale de Lille, côtoie Mgr Laurent Ulrich depuis son arrivée, exprime sa fierté d'avoir pu évoluer à ses côtés. Il décrit à son tour "un homme méthodique, simple, humain, accessible et très à l'écoute. Travailler avec lui est un pur bonheur." Le départ de Mgr Ulrich laisse un vide, "mais l'homme religieux ne s'appartient pas. Il doit aller là où on l'appelle. Nos prières l'accompagneront, et nous en seront davantage unis."

Mgr Laurent Ulrich sera installé dans ses nouvelles fonctions le 23 mai lors d'une cérémonie à l'église Saint-Sulpice. Il sera tout de même présent le 12 juin à Roubaix lors de la messe du rassemblement "Tous en chœur avec Jésus", un événement qu'il avait lui-même lancé.