• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille : Martine Aubry rencontre les parents d'élèves à propos des rythmes scolaires

En 2018, les petits Lillois iront-ils encore à l'école le samedi matin ? / © MAXPPP
En 2018, les petits Lillois iront-ils encore à l'école le samedi matin ? / © MAXPPP

Martine Aubry a rencontré parents et enseignants, ce samedi, lors d'une consultation organisée à propos des rythmes scolaires. Faut-il, ou non, revenir sur l'école le samedi matin ? 

Par Jeanne Blanquart

Impossible de savoir ce qui s'est dit précisément. La réunion n'était pas ouverte aux journalistes. Samedi matin, Martine Aubry recevait près de 150 parents d'élèves pour 2 heures d'échanges et des avis partagés.

Lille : une consultation à propos des rythmes scolaires
>> Un reportage de Marie-Noëlle Grimaldi, Gonzague Vandamme, Véronique Bril et Michelle Vansteenkiste. 


"Elle a montré qu'elle était ouverte aussi, et à l'écoute à la fois des résultats d'évaluations, des avis des parents, des enseignants", indique une maman ayant participé à la réunion. "Elle se rend compte que tous les parents sont contre elle, enfin 90% des parents lui démontrent que le samedi matin n'est pas une bonne solution et que les enfants sont fatigués", poursuit un autre. 



"Il était vraiment temps"


Depuis septembre 2014, les écoliers de la métropole vont en classe le samedi matin. Pourtant, les mobilisations de parents d'élèves se sont enchaînées, jusqu'à présent sans résultat. "Ca fera quand même 4 ans au final que les enfants ont école le samedi matin, ça fera 4 ans qu'il manque environ un enfant sur 5 à l'école primaire et 2 enfants sur 3 à la maternelle, il était vraiment temps", explique Ingrid Brulant, porte-parole du Collectif des parents lillois. 

Prochaine étape de la consultation : des réunions de circonscriptions et les résultats d'une nouvelle étude d'experts. Ce n'est qu'en janvier que les 8000 familles concernées recevront un questionnaire de la mairie. "Martine Aubry vient de le dire aux parents d'élèves, nous suivrons l'avis qui ressortira de la consultation", précise Charlotte Brun, adjointe aux politiques éducatives à la mairie de Lille. "Nous avons entendu en tout cas que les avis des experts et des chrono-biologistes ne sont pas forcément partagés par les familles."

Le choix des parents devrait être appliqué dès la rentrée 2018.

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus