• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille : les opposants au projet Saint-Sauveur installent un doigt d'honneur géant sur la friche

La sculpture "doigt d'honneur" sur le Beffroi du Belvédère / © F.Giltay
La sculpture "doigt d'honneur" sur le Beffroi du Belvédère / © F.Giltay

Une sculpture qui est notamment visible depuis la ligne 2 du métro.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

C'est un signe de plus de la tension entre certaines associations de défense de l'environnement et la mairie de Lille. Une sculpture en bois représentant une main avec un doigt levé a été installée sur la friche Saint-Sauveur, près de la rue de Cambrai. Un doigt d'honneur clairement tourné vers le befffroi lillois. 

L'oeuvre de 4 mètres de haut, réalisée en cagettes, a été inaugurée samedi dernier alors qu'au même moment Lille se préparait à faire la fête avec la Grande Parade Eldorado. Un symbole d'opposition installé notamment par "Fête la friche" et PARC (Protection Aménagement Réappropriation Collective du site Saint Sauveur et de son Belvédère), des collectifs qui s'opposent depuis plusieurs années au projet de réaménagement de la plus grandes friche industrielle de la ville.
 
© F.Giltay
© F.Giltay

Selon la MEL (Métropole européenne de Lille), le site de 23 hectares devrait accueillir :
  • 2 500 logements
  • 8 ha d'espaces verts 
  • 20 000 m² d'équipements, dont une piscine olympique
  • 40 000 m² d'espaces de travail variés
  • 25 000 m² de commerces et d'activités.

Les collectifs écologistes ne veulent pas de ce projet. "Conçu à la fin des années 2000, ce projet n’intègre pas les paramètres que depuis la COP 21, affirment-ilsLe classement de Lille au 2nd rang (après Marseille) des villes françaises les plus polluées, la recrudescence des maladies cardiovasculaires et du polype nasal, impose de multiplier les « puits de carbone" ( = espaces verts ) et d’en finir avec une « politique de rayonnement et d’attractivité ».
 
Une vue du projet de la MEL pour la friche Saint Sauveur / © MEL
Une vue du projet de la MEL pour la friche Saint Sauveur / © MEL

La mairie assure de son côté que le projet, qui fournira du logement nécessaire pour les Lillois, va débétonniser une friche industrielle : « Jusqu'en 2004, c'était un site industriel et logistique, avec des massifs en béton sur plus de 80% de la surface, ainsi que des métaux »,  expliquait en février à France Bleu Nord Stanislas Dendievel, conseiller municipal délégué à l'urbanisme. 

Le projet de Saint Sauveur a été suspendu par une décision du Tribunal administratif en octobre 2018, parce que études sur la qualité de l'air étaient insuffisantes et que le public n'avait pas été assez informé. Il a été relancé en début d'année. L'enquête publique s'est tenue du 20 mars au 20 avril 2018. 

 

Le maître ébéniste Jean-François Ogier

Les + Lus