Municipales à Lille : deux sondages publiés en même temps avec des résultats très différents

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord
Aubry, Baly, Spillebout : l'ordre est le même dans les deux sondages, pas les scores
Aubry, Baly, Spillebout : l'ordre est le même dans les deux sondages, pas les scores © AFP / MONTAGE FRANCE 3

Martine Aubry à 28 et 35. Les Verts de Stéphane Baly à 21 ou 25. Spillebout à 14 ou 17 ? Qui faut-il croire ?

Deux sondages et des chiffres très différents. À moins d’un mois du 1er tour des élections municipales, deux instituts de sondage livrent des intentions de vote pour les municipales à Lille et ils ont de quoi déconcerter. 

Dans le premier, publié par IFOP-Fiducial pour La Voix du Nord, Sud Radio et CNews, Martine Aubry est en tête avec 35% des voix. Loin devant le candidat EELV Stéphane Baly, à 21 %. Tous les autres candidats sont en-dessous des 20%, à commencer par Marc-Philippe Daubresse (LR) qui vient pourtant de s'allier avec Thierry Pauchet et Valérie Petit. Il plafonne à 10%. 
 

Des chiffres à comparer avec la précédente enquête du même institut pour le même journal. En décembre dernier, Martine Aubry était à 30%, Baly à 18% et Spillebout à 15%.


Un sondage commandé par Spillebout


Dans le sondage IFOP-Fiducial, Violette Spillebout est, elle, à 14%. La candidate LREM peut se consoler en notant que dans l'autre sondage, réalisé par l'institut Elabe, elle est créditée de 17%. Information importante : ce sondage a été commandé par Violette Spillebout elle-même. Et il donne des chiffres très différents pour presque tous les candidats. Martine Aubry est à seulement 28%, talonné par Stéphane Baly, 25,5%. 
 

On dit souvent qu'il faut prendre les sondages avec du recul et des pincettes. En voici une nouvelle preuve, car c'est sûr le résultat final du 1er tour ne pourra pas leur donner raison à tous les deux.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.