Octobre rose : "Se faire dépister est essentiel" assure la cardiologue Claire Mounier-Véhier, qui a révélé son cancer du sein

En révélant quelque chose de très intime sur sa santé, la cardiologue a voulu faire passer un message sur la nécessité de se faire dépister régulièrement. Que ce soit contre les maladies du coeur ou contre le cancer du sein.

"Je ne vais pas pouvoir aller à Rouen et soutenir l'action du bus du cœur des femmes ce mercredi 11 octobre, mais j'espère pouvoir aller à Marseille les 18-19 et 20 octobre".

Huit jours après son opération, une mastectomie, Claire Mounier-Véhier, cardiologue au CHU de Lille investie dans le fait de réintégrer des femmes dans un parcours de soins, grâce aux bus du coeur avec lesquels elle parcourt la France pour dépister les maladies cardiovasculaires des femmes, explique pourquoi elle a décidé de rendre public son cancer.

L'idée c'est de briser un tabou. "Quand j'ai vu que le patron de Publicis avait révélé son cancer, je me suis dit c'est intelligent, ça brise un tabou, car, souvent on n'ose pas dire de peur d'être blacklisté". 

Mammographie, a minima tous les 2 ans à partir de 50 ans 

Aujourd'hui, pour le cœur, comme pour les seins, "il faut se faire dépister régulièrement" pour détecter tôt d'éventuels problèmes. "La mammographie est à faire tous les deux ans à partir de 50 ans et jusqu'à la fin de la vie. Après en fonction de l'hérédité, il y a des dépistages qui peuvent être à faire plus tôt et plus souvent. Pour ma part, mon suivi m'a permis de découvrir un cancer au stade 1, un stade où il y a 99% de chances de guérison".

Mais malheureusement, que ce soit pour le cœur ou les seins, la cardiologue assure que grosso modo "une femme sur deux ne fait pas les dépistages dans les temps". Alors comme l'écrit la cardiologue, "C’est le moment ou jamais, alors que débute Octobre Rose. Écoutez-vous, dépistez-vous, prenez du temps pour vous, ne négligez pas les symptômes d’alerte, les petits signaux… Demain, il sera peut-être trop tard."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité