REPLAY. Regardez “Rodelinda” de Haendel

© Max PPP
© Max PPP

France 3 Hauts-de-France vous propose cette oeuvre majeure de Georg Friedrich Haendel. Représentation du 11 octobre 2018 à l’Opéra de Lille.

Par France 3 Hauts-de-France

Pour ouvrir la saison 2018-2019, l’Opéra de Lille vous invite à découvrir Rodelinda, un opéra trop peu connu de Haendel.

Cette nouvelle production associe Emmanuelle Haïm et le Concert d’Astrée à une distribution exceptionnelle avec Jeanine De Bique dans le rôle-titre, qui participe à sa première production scénique en France, mais aussi deux artistes parmi les plus éclatants de la jeune génération de chanteurs européens : Tim Mead dans le  rôle de Bertarido, et Jakub Józef Orlinski (Unolfo).
 
"Rodelinda" de Haendel
Replay sur Culture Box - Opéra de Lille - Culture Box


Rodelinda
Opéra en trois actes de Georg Friedrich Haendel
Direction musicale Emmanuelle Haïm
Mise en scène Jean Bellorini
Le Concert d’Astrée


L'histoire 

Kamini vous explique l'opéra "Rodelinda" de Haendel



Rodelinda, qui pleure la mort de son époux Bertarido, est demandée en mariage par Grimoaldo, l’ancien ennemi de son mari. C’est pourtant la main d’Eduige, soeur de Bertarido, qui avait été promise à Grimoaldo en cas de victoire. Le retour inopiné de Bertarido, dont la mort n’était qu’une feinte, contribue à compliquer une situation déjà passablement embrouillée…
 
Présentation de "Rodelinda" (Opéra de Lille)
 

Les Personnages 

 
Rodelinda Live - Six personnages cornéliens
 

Distribution 

Rodelinda : Janine De Bique
Bertarido : Tim Mead
Grimoaldo : Benjamin Hulett
Eduige : Avery Amereau
Unolfo : Jakub Józef Orlinski
Garibaldo : Andrea Mastroni
 
Janine De Bique dans le rôle de Rodelinda, à l'opéra de Lille / © Simon Gosselin
Janine De Bique dans le rôle de Rodelinda, à l'opéra de Lille / © Simon Gosselin
Rodelinda : Une oeuvre baroque d'aujourd'hui



Le spectacle 


Emmanuelle Haïm poursuit son exploration de l’oeuvre de Haendel, dont elle interprète un sixième opéra. 

Jean Bellorini a construit sa mise en scène dans le regard de l’enfant qui assiste, auprès de sa mère, à ces rivalités politiques et amoureuses entre les personnages : les situations, aussi dramatiques soient-elles, défilent sous ses yeux impuissants. Une lecture poétique, fine et sensible, qui s’appuie sur un dispositif technique saisissant.

 

Emmanuelle Haïm et Jean Bellorini / © Max PPP
Emmanuelle Haïm et Jean Bellorini / © Max PPP

 

Nous avons choisi d'interroger l'oeuvre en partant du regard de l'enfant qui malgré l’horreur de la situation joue au milieu du drame. À moins qu’il ne l’invente et se joue du drame lui-même. Sommes-nous dans un temps suspendu quelques secondes avant le drame de sa propre mort ? Ou dans l’observation de la résilience d’un être face au drame du deuil ?

Jean Bellorini, metteur en scène 

Rodelinda#1 - Le regard de l'enfant



Un spectacle retransmis en direct jeudi 11 octobre à 19h30  sur MEZZO,  CULTUREBOX et les pages FACEBOOK DE FRANCE 3 HAUTS-DE-FRANCE

@France3NordPasdeCalais et @France3Picardie

 
Rodelinda / © Simon Gosselin
Rodelinda / © Simon Gosselin

RODELINDA

Opéra en trois actes de Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Livret Nicola Francesco Haym d’après Antonio Salvi et Pierre Corneille
Direction musicale : Emmanuelle Haïm
Mise en scène : Jean Bellorini
Collaborateur à la mise en scène : Mathieu Coblentz
Décors : Jean Bellorini, Véronique Chazal
Costumes : Macha Makeïeff
Lumières : Luc Muscillo
Assistants à la direction musicale, chefs de chant : Benoît Hartoin, Elisabeth Geiger

Avec : 
Rodelinda : Jeanine De Bique
Bertarido : Tim Mead
Grimoaldo : Benjamin Hulett
Eduige : Avery Amereau
Unolfo : Jakub Józef Orlinski
Garibaldo : Andrea Mastroni
Orchestre Le Concert d’Astrée

REPRÉSENTATIONS À L'OPÉRA DE LILLE
Jeudi 4 octobre 2018 (19h30)
samedi 6 octobre 2018 (18h)
mardi 9 octobre 2018 (19h30)
jeudi 11 octobre 2018 (19h30)
dimanche 14 octobre 2018 (16h)

Durée : 3h10 entracte compris
Langue : Chanté en italien, surtitré en français
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Kamini vous explique l'opéra "Rodelinda" de Haendel

Les + Lus