Retraites : des vitrines brisées, des blessés et des interpellations lors de la manifestation à Lille

Le cortège à Lille ce jeudi / © FRANCE 3
Le cortège à Lille ce jeudi / © FRANCE 3

La manifestation contre la réforme des retraites a été émaillée d'incidents ce jeudi à Lille.

Par Emmanuel Magdelaine

Plusieurs milliers de personnes (15 000 selon la CGT, 6000 selon la Préfecture) ont manifesté ce jeudi à Lille contre la réforme des retraites. Une manifestation émaillée d'incidents, notamment autour de la Grand'Place de Lille. 

Des personnes habillées en noir ont lancé des projectiles sur les policiers. Ils ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. La tension a été vive pendant quelques minutes, sur fond de Grande roue de Noël, comme le montrent les images ci-dessous.
 

Selon nos journalistes sur place, plusieurs manifestants s'en sont pris également à des vitrines rue Nationale. Certaines ont été brisées, notamment des agences immobilières. Des banques ont été taguées. Le grand magasin "Printemps" a fermé ses portes.
 
La vitrine de la Caisse d'Epargne après le passage de la manif / © FRANCE 3
La vitrine de la Caisse d'Epargne après le passage de la manif / © FRANCE 3
 
© SEVERINE BEAURAIN
© SEVERINE BEAURAIN
© SEVERINE BEAURAIN
© SEVERINE BEAURAIN


Blessures

Sur les réseaux sociaux, plusieurs blessés sont signalés. Selon un journaliste de 20 minutes, un homme aurait été touché à la jambe par un tir de LBD. Une étudiante à l'Académie ESJ Lille affirme avoir été reçu des coups de matraque sur la tête. 

La compte Twitter "Police nationale 59" annonce également qu'un policier a été blessé.
 

Cette manifestation contre la réforme des retraites était la 4ème depuis le début du mouvement début décembre. La suite du mouvement sera décidée lors d'une réunion intersyndicale jeudi soir, après la manifestation parisienne prévue l'après-midi entre République et Saint-Augustin. Depuis le début de la crise, des concessions ont déjà été faites par l'exécutif à plusieurs corps de métier (policiers, marins, pilotes...). Mais l'intersyndicale campe sur sa position de retrait pur et simple du texte.
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP


 

Sur le même sujet

Les + Lus