Roland Garros 2024. Un jeune boulonnais devenu le supporteur préféré de Novak Djokovic

Ce lundi 3 juin après-midi, Novak Djokovic affrontait l’argentin Francisco Cerundolo sur le court central lors des huitièmes de finale de Roland Garros. Le joueur de tennis serbe, numéro 1 mondial, a pu compter une nouvelle fois sur son plus fidèle supporter, le jeune Boulonnais, Tom Paque, qu’il a serré dans ses bras samedi soir dernier.

À chacun de ses matches, Novak Djokovic cherche désormais dans les gradins la présence de son plus grand fan, Tom. Le jeune Boulonnais âgé de 10 ans ne rate aucune des rencontres françaises de son idole. Samedi soir, le jeune garçon a vécu un moment historique. Novak Djokovic est sorti victorieux à 3h du matin d’un match sulfureux de 4h30 face à l’italien Lorenzo Musetti. Pendant la rencontre, le Serbe a très vite repéré son fidèle supporter dans les tribunes. " Ça faisait 4-4 dans le premier set quand il m’a regardé droit dans les yeux avec le poing levé. Je savais qu’il m’avait reconnu. " explique Tom.

Lors de son discours de fin de match devant toutes les télévisions du monde, Novak Djokovic a interpellé le jeune garçon "Il est trois heures du matin. Tu dois dormir mon ami. Qu’est-ce que tu fais encore ici ? ". Quelques minutes plus tard, le joueur a enjambé les gradins pour venir étreindre le jeune boulonnais et l’embrasser sur le front. Un geste de complicité incroyable, largement relayé sur les réseaux sociaux. " Il m’a offert une casquette, un maillot et un poignet dédicacés. " raconte ému le jeune garçon. 

Ces trois trophées viendront compléter la collection très privée de Tom qui cumule les accessoires offerts par son idole. "Depuis 2021, il vient me voir et à chaque fois, il me donne quelque chose." Il ne lui manque plus qu'un trésor à sa panoplie : la raquette de match… un rêve qu’il espère voir exaucer lors de cette saison à Roland Garros.

Si Tom est un visage familier pour le tennisman serbe, c’est que le jeune garçon suit de près le parcours de son joueur favori. Ils se sont rencontrés pour la première fois à Roland Garros lors de la finale contre Stéfanos Tsitsipás en 2021. Depuis, ils se retrouvent à chaque tournoi.

Tom est accompagné par son père. Car chez les Paque, le tennis est une histoire de famille. Si le fils est tombé dans ce sport quand il était petit, le père, Franck Paque, est président du Tennis Club de Boulogne-sur-Mer. Et bien qu’il ait une certaine habitude des terrains et de Roland Garros, samedi soir, le paternel est resté très ému par le geste de Novak Djokovic envers son fils : "C'est vrai que là, les conditions étaient un peu spéciales ! Il était 3h du matin, il faisait froid, il vient de finir son match, il était fatigué... Et malgré tout, il est venu le voir ! ".

Ce "câlin" restera donc gravé longtemps dans la mémoire des Paque, père et fils, mais aussi des 800 licenciés du Tennis Club de Boulogne. Un club labellisé "Club Roland Garros" pour la qualité de ses terrains en terre battue et qui fêtera ses 140 ans en 2025. Mais ce n’est pas tout ! En plus de ses cours, le TBC a une école qui fait exception dans le monde du tennis. Et cette année, Terence Atmane,  l’un des jeunes poulains licenciés du club est devenu le 1er joueur boulonnais à participer au tournois de Roland Garros et à faire partie des 132 joueurs présents dans le tableau final.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité