Une boutique de Lille vandalisée alors qu'elle vend des chaussettes à l'effigie de candidats à la présidentielle

Publié le
Écrit par Lucie Carbajal

Dans la nuit de lundi à mardi, la boutique Chaussettes et compagnie a été vandalisée et cambriolée. Troublante coïncidence selon le gérant, cela intervient quelques jours après le lancement d'une collection de chaussettes à l'effigie des candidats à l'élection présidentielle.

Ce matin, Maxime Lemersre, gérant de la boutique Chaussettes et compagnie, est réveillé par un appel de la police. Son commerce, ouvert depuis novembre 2021 et situé dans le Vieux-Lille, a été vandalisé dans la nuit. La caisse et des paires de chaussettes ont été dérobées. Mais pas n'importe lesquelles. 

"Il y a quelques jours, on a lancé une collection à l'effigie des candidats, on a eu de très bonnes réactions, et beaucoup de commandes", commente Maxime Lemersre. Selon lui, le vandalisme de sa boutique pourrait avoir un lien avec cette initiative. 

"On prône un truc rigolo, pour que les gens choisissent chaussettes à leurs pieds, c'est la liberté de choix justement, on ne vend pas un seul candidat, il n'y a pas de prise de partie", affirme le gérant. Sur le côté de la boutique, il a remarqué l'apparition d'un tag anti-Macron.

Le commerce, qui est le plus petit de Lille, risque d'être fermé pour plusieurs semaines car les dégâts sont conséquents. Mais Maxime compte bien continuer à vendre ses chaussettes, disponibles aussi sur internet pour, dit-il, "promouvoir la liberté d'expression".