VIDÉO. "Je me sens portée, je me dis que je vais gagner" : 11 femmes atteintes d'un cancer défilent devant 300 personnes

L'association étudiante lilloise Défil'cancer a organisé pour la 16ème édition un défilé, mardi 26 mars 2024. Les mannequins, non-professionnelles, sont des femmes atteintes d'un cancer ou en rémission. Tous les dons récoltés sont reversés à des associations de lutte contre le cancer.

À l’abri des regards, derrière une statue installée dans le hall du palais des Beaux-Arts de Lille, elles patientent les unes derrière les autres. Onze femmes, joliment apprêtées, maquillées et coiffées, s’apprêtent à défiler. Le tapis rouge mesure une trentaine de mètres. De part et d’autre, le public frappe dans les mains.

Le volume augmente, la première mannequin s’élance sous les applaudissements fournis des 300 spectateurs. Au premier rang, sa fille filme avec son téléphone et pleure. Ses petits-enfants se lèvent de leurs chaises et brandissent des pancartes sur lesquelles on peut lire : bravo mamie.

"Je ne sais pas ce qui va me tomber sur la tête"

Marie est la suivante, elle est un peu stressée. "Je ne sais pas ce qui va me tomber sur la tête, j’attends de voir", confie la sexagénaire. Les notes de Believe de l’artiste Cher résonnent, c’est son tour. Le stress s’évapore et la mannequin d’un soir défile comme une vraie pro. "Je sais que je suis forte", disent les paroles de la chanson. Forte, Marie l’est incontestablement. Atteinte d’un cancer, elle défile pour la première fois. Un long travail commencé il y a six mois.

Elles sont ce soir onze mannequins, onze femmes atteintes d’un cancer ou en rémission se sont prêtées au jeu. Elles ont entre 30 et 70 ans, s’appellent Edwige, Corinne ou Gabrielle et sont pharmaciennes, directrices d’opération dans des grandes entreprises ou retraitées. Aucune d’elle n’avait défilé avant cette grande soirée.

"Redonner confiance à ces femmes"

À l’initiative de ce projet baptisé Défil‘cancer, une dizaine d'étudiantes - et autant d'étudiants - d’une école de commerce lilloise. L’association a un objectif : "redonner confiance à ces femmes, leur permettre de se réapproprier leur corps et de célébrer la beauté et la vie sous toutes ses formes", explique sa présidente depuis presque trois ans, Alice Cousin.

Grâce au défilé, on récolte des dons – environ 3 000 euros - qui seront reversés à deux associations : Emeraude et la section lilloise de la Ligue contre le cancer.

Alice Cousin, présidente de l'association Défil'cancer

La jeune femme, scolarisée en master 1 à l’IESEG, est pétillante. Elle raconte. "Ça fait 6 mois qu’on les accompagne au travers de différents ateliers maquillage, confiance en soi... On a aussi fait une initiation « comment défiler » avec une ancienne miss Nord Pas-de-Calais. Et puis on discute, on apprend à se connaître jusqu’à cette grande soirée".

Une soirée organisée sous les ornements du Palais des Beaux-Arts de Lille, au beau milieu des sculptures, tout un symbole. "On a envie qu’elles se sentent comme des œuvres d’art le temps d’une soirée", sourit la présidente de l’association.

"Tu vas gagner"

Valérie, cheveux grisonnants courts et yeux maquillés, abonde : "je suis la star du jour". Elle participe à cette soirée pour la première fois.

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Extrait du défilé organisé par l'association étudiante Défil'cancer à Lille ©France 3 Hauts-de-France

"Je me lance ce défi pour montrer que je suis capable de faire des choses que je n’aurais jamais faites avant". Atteinte d’un cancer, elle témoigne. "Quand on est malade, il y a beaucoup de choses qui s’écroulent et on se retrouve parfois toute seule. Avec les étudiants, je suis écoutée, je ne suis plus dans mon coin, je suis aidée, je me sens portée. Ils me répètent : foncent, tu vas y arriver. Et je me dis que je vais gagner".

À ses côtés, Alice Cousin est émue. "Je suis très fière et je ressens beaucoup de gratitude de voir qu’elles nous ont fait confiance", témoigne l’étudiante. La soirée se poursuit dans la bienveillance. La victoire se trouve à portée de main. Juste là, sourit une participante, au bout du long tapis rouge.