• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEOS. Séries Mania : retour sur neuf jours d'avant-premières et de rencontres à Lille

© MAXPPP & Allocine
© MAXPPP & Allocine

La première édition lilloise du festival Séries Mania s'est achevée hier dans un grand soleil. L'occasion de revenir sur neuf jours très chargés.

Par Quentin Vasseur

Lille, capitale mondiale des séries l'espace d'une grande semaine. Ce pari fou a été relevé avec un certain succès, entre le vendredi 27 avril et le samedi 5 mai : on a compté près de 55 600 visiteurs, un peu plus que les 53 000 de l'édition parisienne.

Une semaine pendant laquelle on a vu la salle de presse du Bureau des Légendes, la Tri Postal mason des Byers de Stranger Things​ ou le café "Le Mistral" de Plus Belle la Vie au Tri Postal, ou encore le trône de fer - le vrai nous a-t-on dit - à Euralille.

Une semaine surtout rythmée par une centaine de projections en avant-première, les rencontres et, bien sûr, par le son des stylos au fil des dédicaces.

1. Vendredi 27 : les surprises du tapis rouge


Le coup d'envoi est donné vendredi soir tandis que les premiers talons de stars foulent le tapis rouge. On y croise notamment Maëva Coucke, la Miss France lilloise, qui dit adorer "Grey's Anatomy", mais Isabelle Adjani fait également une apparition surprise à la soirée d'ouverture.


L'occasion, également, de se familiariser avec le jury : son président Chris Brancato, co-créateur de NarcosMaria Feldman, co-créatrice et productrice de False FlagMaria Schrader, actrice de la série Deutschland 83, Pierre Lemaitre, romancier et lauréat du prix Goncourt avec Au revoir là haut et Clovis Cornillac, rôle principal de Chefs, dont il a réalisé les quatre derniers épisodes de la saison 2.

Ce dernier était d'ailleurs l'invité de notre premier journal télévisé de Séries Mania, présenté toute la semaine par Christelle Massin. Le critique de séries de Télérama Pierre Langlais, chroniqueur toute la semaine, y a loué la série danoise The Rain​, prochaine création Netflix diffusée  le lendemain en avant-première. On y suit le cheminement d'un groupe d'adolescents alors qu'un virus sévit en Scandinavie à la suite d'une pluie mystérieuse.

La soirée, elle, a été marquée par un bal costumé où l'on pouvait voir, par exemple, de nombreuses coiffes de la série la Servante Ecarlate.

Séries Mania : le JT du festival du vendredi 27 avril

2. Samedi 28 : Petits Meurtres en Succession


Les fans ont pu faire la queue dès le premier jour pour les séances de dédicace de l'équipe du Bureau des Légendes ou des Petits Meurtres d'Agatha Christie, dont un nouvel épisode inédit - "Meurtres en solde" - a été dévoilé à cette occasion au Colisée de Roubaix. Le trio qui porte la série - Élodie Frenck (Marlène Leroy), Blandine Bellavoir (Alice Avril) et Samuel Labarthe (Commissaire Laurence) - était d'ailleurs l'invité de notre JT.


Un samedi également marqué par les avant-premières du premier épisode de la saison 2 de La Servante Ecarlate ou de Succession, la nouvelle série Netflix sur une guerre de pouvoir entre les quatre héritiers d'un richissime magnat des médias qui décide de prendre sa retraite. Une série que le critique Pierre Langlais décrit comme une série "a priori très sombre, et pourtant une série pinçante, pleine d'ironie et absurde."

Le soir, la conférence tenue par Jeremy Podeswa, réalisateur de plusieurs épisodes de Game of Thrones ou de La Servante Écarlate, a eu un beau succès lui aussi. "Le phénomène autour de cette série est extraordinaire et complètement unique, aussi, parce que c’est une production qui parle autant aux adolescents qu’à ma propre mère" nous a-t-il confié.

Séries Mania : le JT du festival du samedi 28 avril

3. Dimanche 29 : la "dure-lutte" de Capitaine Marleau


L'une des stars du dimanche ? La Nordiste Corinne Masiero, alias Capitaine Marleau, qui est allée à la rencontre de ses fans. Née à Douai, vivant à Roubaix, l'actrice et son franc-parler fait toujours exploser les audiences de France 2.

Corinne Masiero (Capitaine Marleau) : "La vie est une dure-lutte"


Invitées sur le plateau du JT, Anne Charlier et la Maubeugeoise d'origine Camille Lou ont présenté la série dans laquelle elles jouent : "Maman a tort", tournée au Havre mais aussi dans les Hauts-de-France. Une série dans laquelle on suit l'enquête de Marianne Aubrais, commandant de police qui doit décider ou non de croire la parole d'un enfant de trois ans et demi, Malone.

Au lendemain de la projection en avant-première de son nouvel épisode, le critique de Télérama Pierre Langlais a vu dans La Servante Eclarlate, "excellente, mais très dure à regarder", "une série qui dit beaucoup de choses sur la violence que subissent les femmes dans le monde et qui est devenue presque malgré elle un symbole politique."

Le JT de Séries Mania du dimanche 29 avril

4. Lundi 30 : Les Hauts-de-France, "studio de cinéma"


Parmi les séries dévoilées lundi, on retiendra notamment la nouvelle série criminelle de France 2, Kepler(s), qui se déroule dans les Hauts-de-France. Marc Lavoine et Sophia Essaïdi y enquêtent sur une disparition à la suite du démantèlement de la jungle de Calais.

"Cette région est un studio de cinéma" nous a confié Marc Lavoine. "L’histoire de cette région, sa lumière, sa luminosité, c’est vraiment sublime pour faire du cinéma, c’est très inspirant."

On a également pu découvrir lundi une escape-game sur le thème de The Walking Dead, dans laquelle les participants doivent s'efforcer de trouver un remède au virus dans le temps imparti.

Dans le JT, le romancier Pierre Lemaitre, membre du jury, s'est exprimé sur sa conception de la série, "chaînon manquant entre le cinéma et la littérature". Et le critique Pierre Langlais, lui, s'est attardé sur une autre série féministe, American Woman, dans laquelle une femme quitte son mari fortuné et lutte pour affirmer son indépendance dans la Los Angeles de5.s années 70

Séries Mania : le JT du festival du lundi 30 avril

5. Mardi 1er : Divorces et délocalisations


Alors que l'on défilait à Paris pour le 1er mai, la journée a été sociale aussi au festival : entre deux trocs à la gare Saint-Sauveur, on y découvrait notamment la série "Aux animaux la guerre", très sombre et sur fond de fermeture d'usine dans une ville de l'Est de la France. Une série dont l'actrice jouant le rôle principale, Olivia Bonamy, était invitée au JT.

Sociale, et sociétale aussi : le critique de Télérama Pierre Langlais y a évoqué son coup de coeur de la journée : la série britannique de la BBC The Split, sur un cabinet d'avocats spécialisés dans les divorces. Une série "grand public" qu'il dit "à la fois pointue, extrêmement bien écrite, remarquablement jouée".

Séries Mania : le JT du festival du mardi 1er mai

6. Mercredi 2 : Lille, ton univers impitoyable


C'était l'une des vedettes annoncées du festival, même s'il ne l'était sans doute pas pour tout le monde : Patrick Duffy, interprète du personnage de Bobby Ewing dans la mythique série Dallas, était à Lille, même s'il a reconnu que les temps avaient bien changé depuis le début de la série, en 1978.

"Je ne pense pas qu’on aurait le même succès aujourd’hui" a-t-il expliqué. "Il y avait un mystère autour de Dallas, il y avait beaucoup de suspense. Aujourd’hui, on ne pourrait plus garder de tels secrets."

Sur le plateau, Nicolas Saada présentait la prochaine minisérie d'Arte, Thanksgiving. Trois épisodes où la crise de couple débouche sur une histoire d'espionnage.




Séries Mania : le JT du festival du mercredi 2 mai

7. Jeudi 3 : Baron nu


Le jeudi a été l'occasion de découvrir un futur OVNI du paysage audiovisuel français : la série Nu, un thriller à poil, littéralement, dans lequel le personnage principal sort du coma en 2026 dans une France un peu particulière où une loi sur la transparence exige de ses citoyens qu'ils soient nus. "C'est très perturbant de voir une histoire presque normale où tout le monde est nu" a jugé le critique Pierre Langlais. "Le critique a le regard qui est perturbé par cette nudité."

Et puis c'était aussi le retour - et la séance de dédicace - de Kad Merad, invité du JT. Dix ans après Bienvenue chez les Chtis, l'acteur est aussi connu dans le Nord en tant que Philippe Rickwaert, le député-maire fictif de Dunkerque. À choisir entre les trois séries qui ont marqué son enfance - Vidocq, Les Saintes Chéries et La Brigade du Tigre - le comédien a opté sans guère hésité pour Vidocq.

Au même moment, gare Saint-Sauveur, on dégustiat - entre autres - des oeufs de dragon ! "Mange, Lille" est devenu l'espace d'un jour "Mange ta série", cuisinant des plats inspirés d'oeuvres de la télévision. En l'occurrence, pour l'oeuf de Game of Thrones, il s'agit d'"éclats de chocolat fumé, épinard, œuf cuit par le froid".

Séries Mania : le JT du festival du jeudi 3 mai

8. Vendredi 4 : la recette d'une bonne série


Avant-dernier jour, et déjà des airs de bilan, pour le président du jury Chris Brancato. "C’est incroyable de voir dans un laps de temps aussi court dix séries du monde entier : Danemark, Israël, Russie..." 

Impossible, la veille de la remise des prix, de lui arracher le nom de sa série coup de coeur, mais le Canadien livre malgré tout ses secrets : "Les ingrédients qui font une bonne série ce sont d’abord : est-ce que c’est divertissant ? Est-ce que c’est amusant ? Est-ce que j’ai envie de voir le deuxième, puis le troisième, puis le quatrième épisode ?"

L'occasion, aussi, de rencontrer Cécile Blois alias Candice Renoir au JT. Le dernier coup de coeur du critique Pierre-Langlais ? La série Ad Vitam d'Arte, qui prend place dans une dystopie où l'on vit éternellement, et dans laquelle une tentative de suicide, interdite, se retrouve au coeur d'une enquête.

Séries Mania : le JT du festival du vendredi 4 mai

9. Samedi 5 : La remise des prix


Pour l'ultime journée de Séries Mania, ce sont trois acteurs de la série-phare de France 3 Plus Belle la Vie qui ont été invités sur le plateau du JT : Caroline Riou (Laetitia Belesta), la Nordiste Élodie Varlet (Estelle Cantorel) et Joachim Latzko (Gabriel Riva).


Et puis samedi soir, c'était surtout la cérémonie de clôture et la remise des prix : le Grand Prix a été décerné à la série israélienne "On the Spectrum" 
où l'on suit le quotidien de trois jeunes adultes autistes.

Le prix spécial a été attribué à Il Miracolo, celui de la meilleure actrice à la Russe Anna Mikhalkova pour son rôle dans An Ordinary Woman et celui de l'interprétation masculine à Tommaso Ragno dans Il Miracolo. La série française Ad Vitam a été élue meilleure série par le jury de la presse internationale et le public, lui, a choisi The Marvelous Mrs Maisel.

Séries Mania : le JT du festival du samedi 5 mai

Revoir la cérémonie de clôture du festival Séries Mania, samedi soir.

La cérémonie de clôture de Séries Mania

 

Sur le même sujet

Concert : Last Night We Killed Pineapple à Amiens

Les + Lus