LOSC : le président sortant du Vitoria Setubal, soutenu par Gerard Lopez et Luis Campos, perd les élections

Gerard Lopez et Luis Campos entourant mercredi Vitor Hugo Valente, l'ex-président du Vitoria Setubal. / © Capture d'écran FACEBOOK / RADIO AZUL SETUBAL
Gerard Lopez et Luis Campos entourant mercredi Vitor Hugo Valente, l'ex-président du Vitoria Setubal. / © Capture d'écran FACEBOOK / RADIO AZUL SETUBAL

Malgré le soutien public de Gerard Lopez et Luis Campos qui avaient promis d'investir dans ce club portugais, Vitor Hugo Valente a perdu vendredi soir la présidence du Vitoria de Setubal, les "socios" lui ayant préféré un autre candidat. 

Par YF

Mercredi soir, Gerard Lopez et Luis Campos s'étaient déplacés en personne au Portugal pour soutenir Vitor Hugo Valente, président sortant du Vitoria FC de Setubal, candidat à sa réélection. Mais les "socios" de ce club portugais de première division ont finalement choisi un autre candidat, Paulo Gomes, ex-vice président, qui avait démissionné de la direction en décembre, en raison de désaccords.

La liste conduite par le nouveau président du Vitoria a recueilli vendredi soir 875 voix, devançant celle de l'ancien président qui n'a rassemblé que 731 suffrages.
 

La nouvelle équipe de direction, emmenée par Paulo Gomes, est désignée pour 3 ans. Selon les médias portugais, ce vote a connu une participation record. 
 
Mercredi soir, Gerard Lopez et Luis Campos avaient promis d'investir et de prêter des joueurs au Vitoria Setubal, si Vitor Hugo Valente était réélu à la tête du club.
 

Son échec vendredi soir signifie-t-il la fin de ce projet ? Le nouveau président ne s'est pas exprimé publiquement sur le sujet pour l'instant.

Depuis le rachat du LOSC en janvier 2017, Gerard Lopez cherche également à investir dans un club portugais. Il y a trois ans, il avait tenté de reprendre sans succès Gil Vicente, alors en deuxième division. "On aime bien les clubs portugais. C’est un bon équilibre entre le talent individuel, la puissance physique, la formation tactique. C’est une bonne entrée pour les talents de l’Amérique latine", avait expliqué son associé Marc Ingla, actuel directeur général du LOSC. 
 

L'an dernier, un partenariat d'un an a été noué avec Belenenses SAD, un club de première division portugaise. Six joueurs lillois y ont été transférés, dont cinq sous la forme de prêts.
 

Sur le même sujet

Les + Lus