Marcq-en-Baroeul : le premier vaccinodrome de la métropole lilloise a rouvert pour injecter la troisième dose

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort
Une dose de vaccin, à Lille, le 30 juillet.
Une dose de vaccin, à Lille, le 30 juillet. © DENIS CHARLET / AFP

Les habitants de la région se précipitent pour bénéficier de la troisième dose de vaccin. En conséquence, la ville de Marcq-en-Baroeul a décidé de rouvrir son vaccinodrome capable d'administrer 1.500 doses de vaccin par jour.

C'est le retour des vaccinodromes dans la métropole lilloise. L'un de ses grands centres qui permet l'injection massive du vaccin contre le Covid-19 a ouvert ce lundi 6 décembre à Marcq-en Baroeul. Plus précisément, il est situé dans la salle polyvalente à côté du cinéma Le Pont des Arts.

Les dix médecins à pied d'oeuvre dans le centre "vont vacciner 1.300 personnes ce lundi", estime Bernard Gérard, le maire de la ville. Et cela devrait continuer dans les jours à venir. Sa capacité maximale est de 1.500 vaccinations par jour. Pour prendre rendez-vous, il faut passer impérativement par Doctolib

Depuis quelques semaines, de nombreux habitants cherchent à recevoir une troisième dose de vaccin pour être mieux protégés d'une éventuelle forme grave de l'épidémie. Car celle-ci a de nouveau pris de l'ampleur dans le département du Nord : le taux d'incidence a dépassé les 480 cas pour 100.000 habitants, ce qui en fait l'un des plus hauts de France.

La troisième dose indispensable pour le pass sanitaire

Lors de la campagne de vaccination de la première et deuxième dose, le vaccinodrome de Marcq-en-Baroeul avait été installé à l'hippodrome. "Nous avions injecté 180.000 doses de vaccin", se rappelle Bernard Gérard. L'équipe municipale a jugé qu'il valait mieux le déplacer dans la nouvelle salle, ce qui engendre moins de déprogrammation d'événements.

Depuis le 27 novembre, tous les adultes sont concernés par la dose de rappel qui doit être faite 5 mois après la dernière injection de vaccin. Et le pass sanitaire va également être lié à la troisième injection : à partir du 15 janvier 2022, pour que le pass soit valide, il faudra avoir reçu la troisième dose au maximum sept mois après la dernière injection ou l'infection au Covid.

Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, plus de 720.000 habitants de la région ont reçu une dose de rappel. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.