Cet article date de plus de 4 ans

Martine Aubry tacle Manuel Valls sur son soutien à Emmanuel Macron

Dans un message diffusé sur Twitter, la maire PS de Lille Martine Aubry a critiqué - sans le nommer - l'ex-Premier ministre Manuel Valls pour le soutien qu'il apporte ce mercredi à la candidature d'Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle.
Martine Aubry et Manuel Valls à Lille en 2015.
Martine Aubry et Manuel Valls à Lille en 2015. © MaxPPP
"Ma conception de l'honneur et de l'éthique démocratique a été de mettre toute mon énergie au service de la victoire de la gauche en 2012", a déclaré ce mercredi Martine Aubry dans un message diffusé sur Twitter.

Ce message s'adresse à l'ex-Premier ministre Manuel Valls, battu par Benoît Hamon lors de la primaire de gauche et qui s'était engagé par écrit à "soutenir publiquement" le candidat issu de ce processus de désignation.
 

Or, Manuel Valls a déclaré ce mercredi matin sur BFM TV et RMC qu'il voterait dès le premier tour pour son ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron. "L'intérêt supérieur du pays, l'intérêt supérieur de la France, va au-delà des règles d'un parti, d'une primaire et d'une commission", a-t-il fait valoir. "Qui a fait le choix de ne pas occuper une position centrale après la primaire de ne pas rassembler toute la gauche progressiste?", a-t-il reproché au candidat socialiste Benoît Hamon.
 

Manuel Valls apporte son soutien à Emmanuel Macron


"Qui dans le dernier débat (...) s'en est pris d'abord sur les questions d'argent, à Emmanuel Macron, plutôt qu'à Marine Le Pen ou François Fillon ?", a-t-il critiqué. "Ce n'est pas un ralliement. C'est une prise de position responsable", a ajouté l'ancien chef du gouvernement qui a indiqué qu'il ne participerait pas toutefois à la campagne d'Emmanuel Macron.
 

durée de la vidéo: 00 min 31
Douai : Aubry et Hamon réagissent au soutien de Valls à Macron


"Qui se ressemble s'assemble finalement", a ajouté plus tard Martine Aubry, lors d'une visite d'usine de wagons à Douai aux côtés du candidat socialiste Benoît Hamon. "On est dans quelque chose de naturel alors que Benoît défend des valeurs, la politique au bon sens du terme, il a une vision de la société pour qu'elle soit plus juste et plus écologiste. (...) Je pense que quand on ne respecte pas la parole donnée -et je pense à (ce qu'a fait) Macron avec le président de la République ou à Valls- quand les idées passent au second plan, quand les intérêts personnels et l'envie du pouvoir pour le pouvoir sont en premier lieu, eh bien on se ressemble et on s'assemble."
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections martine aubry emmanuel macron