Feignies : une nouvelle jument retrouvée lacérée

Un propriétaire de cheval a découvert une entaille sur l'une de ses bêtes, ce mardi, près de Maubeuge.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © MAXPPP
Un propriétaire de chevaux de Feignies, près de Maubeuge (Nord) a découvert une entaille sur l'une de ses juments, ce mardi 8 septembre, a indiqué la police de Maubeuge, confirmant une information de La Voix du Nord.

Les agents ont été appelés en début d'après-midi et ont constaté la mutilation "au niveau des pattes". En revanche, la période exacte à laquelle elle a été causée n'a pas encore été déterminée. Le propriétaire de la jument a par ailleurs précisé à La Voix du Nord qu'une autre jument avait été mutilée en juillet, mais "à l’époque, je ne m’étais pas trop inquiété, je pensais qu’elles s’étaient faites ça entre elles, on ne parlait pas encore de ces cas d’agressions."

Une plainte doit être déposée dans les heures qui viennent. À l'échelle des Hauts-de-France, la gendarmerie comptait lundi onze faits signalés en milieu rural : quatre dans le Nord (Preux-au-Bois, Pommereuil, Nomain et Mérignies), quatre faits dans la Somme, deux dans l'Oise et un dans le Pas-de-Calais. Près de 150 enquêtes ont été ouvertes en France, "dont une trentaine de faits sont particulièrement sérieux, entraînant la mort du cheval ou des blessures extrêmement graves", a indiqué lundi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, lors d'une visite dans l'Oise, où huit enquêtes sont en cours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cheval animaux faits divers