Mairieux : un appel à témoins lancé pour retrouver un garçon de 14 ans après la mort d'une fillette

Le garçon, qui est décrit comme déficient mental, a disparu peu après la découverte du corps de Léa, 3 ans, noyée dans un ruisseau. 

Par Quentin Vasseur

La gendarmerie du Nord a lancé lundi soir un appel à témoins pour retrouver Florian, un garçon âgé de 14 ans disparu "au nord de Maubeuge". Hier après-midi, à Mairieux, Léa, une fillette de 3 ans, avait été retrouvée noyée dans un ruisseau près du domicile de ses grands-parents.


Ces derniers, qui sont famille d'accueil, hébergent trois enfants parmi lesquels Florian. Selon la grand-mère de la victime, interrogée par nos confrères de La Voix du Nord, il aurait été vu revenant de la rivière où il disait avoir bu de l'eau. 

En cherchant la fillette, vers 15 heures, les grand-parents ont découvert l'enfant dans l'eau. Ni eux, ni les pompiers appelés immédiatement n'ont réussi à la réanimer. 

Ce mardi soir, un important dispositif avait été mis en place par la gendarmerie pour retrouver Florian, qui a disparu. "Un témoin qui aurait pu assister à ce drame est actuellement recherché", avait indiqué une source proche de l'enquête. A-t-il fui parce qu'il a été "choqué" ? Qu'a-t-il vu ? Que s'est-il passé ? Toutes les hypothèses restent ouvertes pour l'instant. 

Mairieux : la gendarmerie déployée après la mort d'une fillette dans un ruisseau

Recherches intensives ce mardi


La gendarmerie a repris les recherches ce mardi matin. Un chien spécialisé et un hélicoptère sont mobilisés. Et une autopsie du corps de la fillette va être rapidement pratiquée. "Il est toujours recherché comme témoin, sa disparition étant concomitante à la découverte du corps de la petite fille", a ajouté cette source.

La brigade cynophile, déjà déployée hier, a fait appel à un autre chien, le Saint-Hubert, qui a un odorat plus développé. "Toutes les hypothèses sont ouvertes" précise-t-on du côté de la gendarmerie.


Une enquête a également été ouverte au parquet d'Avesnes-sur-Helpe pour "découverte de personne grièvement blessée", l'enfant n'étant pas encore décédée au moment où le garçon a disparu. Selon nos informations, les grands-parents avaient alerté le conseil départemental du Nord depuis décembre du comportement "anormal" de l’enfant placé.

Aujourd'hui, les gendarmes veulent éviter qu'un deuxième drame s'ajoute au premier, le garçon étant vulnérable de par ses problèmes psychologiques.

[ DISPARITION INQUIÉTANTE : APPEL À TÉMOINS ] Suite à la disparition inquiétante de FLORIAN, mineur déficient mental de...

Publiée par Groupement de gendarmerie départementale du Nord 59 sur lundi 21 mai 2018

Florian a été retrouvé sain et sauf mardi après-midi par la police belge.

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus