Météo. Quel temps pour ce samedi 29 juin dans les Hauts-de-France ?

Le début de journée est plutôt engageant, mais pour la suite, les nuages vont devenir de plus en plus menaçants et certains n’échapperont peut-être pas aux orages qui remontent du sud.

La nuit a été calme et sans vent, ce qui peut favoriser la formation de quelques brumes ce matin notamment sur l’Artois. La matinée se poursuit avec la formation d’un voile nuageux qui va devenir de plus en plus dense. En effet, une dégradation orageuse remonte du sud, elle transporte de l’air chaud et humide et va venir rencontrer de l’air plus frais qui descend de la Manche. C’est pour cela qu’en fin de matinée sur le sud de l’Aisne, vous pourriez déjà entendre le tonnerre.

La dégradation orageuse se confirme pour l’après-midi. Elle concerne essentiellement le département de l’Aisne, mais aussi l’est d’un axe reliant Amiens à Lille. Les orages pourront donner de la grêle, des rafales de vent, et une seconde salve orageuse est attendue en soirée. Plus au nord, les éclaircies résistent malgré la présence de nuages. De nombreux départements sont en vigilance pour ces fameux orages, la surveillance est active également pour notre région, même si, à l’heure où nous écrivons ces lignes, il semblerait que nous restions en marge des phénomènes les plus forts.

Matinée fraîche

Par endroits, les températures sont descendues de 6 degrés ce matin ! Au lever du jour, il ne fait que 8°C à Amiens, 9°C à Maubeuge, 10°C à Saint-Amand-les-Eaux, 11°C à Bailleul et jusqu’à 14°C en bord de mer.

Les températures maximales restent estivales et avec un vent faible le ressenti sera meilleur qu’hier avec 20 à 26°C sur toute la région.

Et la tendance ?

Dimanche : Le dernier jour du mois de juin s’annonce plus calme mais mitigé malgré tout. Alors que des éclaircies se développent, la fin de nuit voit encore quelques orages résiduels sur l’Aisne. La matinée est assez agréable, mais, à la mi-journée, le ciel va se charger de nuages par l’ouest. Une dégradation atténuée arrive, va couvrir le ciel de l’après-midi et donner des pluies qui seront sans doute plus fréquentes au fil des heures. Les minimales vont bien remonter avec 13 à 15°C, les maximales seront en baisse 19 à 23°C.

Lundi : Premier jour du mois de juillet. Nombreux seront les nuages bas le matin, ils vont ensuite s’élever et devenir des cumulus en cours de journée et pourront localement donner quelques averses. Le vent d’ouest à nord-ouest sera à nouveau marqué (jusque 50 km/h sur la zone littorale, 30 à 40 km/h dans les terres). Températures : 11 à 13°C le matin, 18 à 23°C l’après-midi.

Mardi : Dans la nuit une perturbation aura traversé la région. Elle nous laissera pour la journée de mardi, sous un ciel mitigé et partagé entre éclaircies, passages nuageux et averses.

Qualité de l’air

La couverture nuageuse du jour devrait permettre de limiter la formation d’ozone. L’indice de la qualité de l’air sera dégradé sur l’est de la région, et moyen ailleurs. Comme chaque fin de semaine, le point sur les risques polliniques des prochains jours avec ATMO Hauts-de-France : Les pollens de graminées sont encore présents en quantités importantes dans l’air et représentent un risque d’allergie élevé sur nos cinq départements. Rapprochez-vous d’un professionnel de santé en cas de gêne prolongée.

181ème jour de l’année (185 restants)

Aujourd’hui, nous fêtons les Paul, et les Pierre.

Voici le dicton du jour : Saints-Pierre et Paul pluvieux sont pour trente jours dangereux

C’est arrivé un 29 juin…

1949 : Le premier journal télévisé est diffusé en France à 21h. Inventé et dirigé par Pierre Sabbagh. À l’époque, il durait 15 minutes. Il n’y avait pas de présentateur comme on les connaît (il faudra attendre l’invention de la caméra sonore en 1954), mais ce journal était commenté en direct. C’était en quelque sorte un reportage commenté.

Bonne journée à tous.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité