Outreau, Colonna, Merah : retour sur quelques procès de l'avocat nordiste Eric Dupond-Moretti

Publié le Mis à jour le
Écrit par I.E.
Eric Dupond-Moretti, lors de l'ouverture du procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki à Paris le 2 octobre dernier
Eric Dupond-Moretti, lors de l'ouverture du procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki à Paris le 2 octobre dernier © AFP

Nombre d'acquittements impressionnant, clientèle hétérogène, franc parler... Retour sur la carrière d'Eric Dupond-Moretti à travers trois procès célèbres auxquels l'avocat a participé.

On ne compte plus ses surnoms : "l'Ogre du Nord", "Acquitator", le "terroriste des prétoires". Ni ses acquittements. Maître Dupond-Moretti est l'un des avocats les plus célèbres de France. Originaire de Maubeuge, le pénaliste de 56 ans a pris part à plusieurs des affaires les plus médiatisées de l'histoire de la justice française.


  • 2004, la France le découvre pendant l'affaire d'Outreau

C'est en 2004 que l'avocat du barreau de Lille se faire connaître de la France entière. Il est le conseil de Roselyne Godard, surnommée "la boulangère". Cette commerçante itinérante était accusée aux côtés de 16 autres personnes dans l'affaire d'Outreau. Cette dernière est finalement acquittée.

L'avocat capte rapidement l'attention des journalistes présents. "Eric Dupond-Moretti, encore lui" peut-on lire dans "le Monde" en 2004. Il avait également réagi à la fin du procès en exprimant à la fois son "amertume" face au traitement réservé à sa cliente et aux autres acquittés ainsi que son incompréhension suite aux dysfonctionnements 

Verdict du procès d'Outreau

 

  • 2011, il prend part au troisième procès d'Yvan Colonna
Quelques années et des dizaines d'acquittements plus tard, on retrouve Eric Dupond-Moretti au procès d'Yvan Colonna. Il est accusé d'avoir assassiné le préfet de Corse, Claude Erignac en 1998. Le premier procès d'Yvan Colonna s'était tenu en 2007, le second, en appel, deux ans plus tard. A deux reprises, l'indépendantiste corse est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Le Nordiste participe donc à son troisième procès avec quatre autres avocats.

Le doute doit profiter à l'accusé


Si Dupond-Moretti est surnommé "Acquitator" ou "Acquitador" par ses confrères, c'est avant tout car il sait dénicher les failles dans les dossiers de ses clients. En 2011, il pointe du doigt les pièces manquantes au dossier : les écoutes des renseignements généraux, les filatures du Raid ou encore les notes du préfet Bonnet. Il s'acharne à rappeler au grand public que "le doute doit profiter à l'accusé". Pourtant cette fois, Acquitator n'obtiendra pas gain de cause car Yvan Colonna est à nouveau condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.




  • 2017, le très médiatique procès d'Abdelkader Merah
Le procès Merah, dernier en date, s'est achevé jeudi 2 novembre sur un acquittement partiel. Le grand frère de Mohamed Merah a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteur et a échappé à la perpétuité. Parmi les chefs d'accusation requis contre lui se trouvait la complicité. 


A la fin de sa plaidoirie d'acquittement, Maître Dupond-Moretti a affirmé que "si Abdelkader Merah est dans le box, c'est que Mohamed est mort,[...] si Mohamed Merah était dans le box, il y serait seul". Suite aux cinq semaines de procès, l'avocat s'est satisfait du verdict et a rappelé que "le but du terrorisme est de nous faire changer notre mode de vivre, mais aussi de juger"


Parmi les prochains clients d'Eric Dupond-Moretti, on compte Théo L. le jeune homme violemment interpellé par des policiers à Aulnay-sous-bois mais aussi Jérôme Cahuzac, le ministre condamné pour fraude fiscale. L'avocat ne compte pas se séparer de la diversité de sa clientèle.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.