Paris-Roubaix : Mathieu van der Poel se moque de l’installation d’une chicane

L’installation d’une chicane avant l’entrée de la Trouée d’Arenberg ne fait pas l’unanimité. Ayant pour but de ralentir le rythme et d’apporter de la sécurité aux coureurs, elle rend dubitatif le Vainqueur sortant, Mathieu van der Poel. Il ne s’est pas privé de le dire sur les réseaux sociaux.

Une phrase lapidaire lancée sur le réseau social X (ex-Twitter) : "C’est une blague ?"

Voici la réaction dubitative du Vainqueur de l’édition 2023 du Paris-Roubaix, le Néerlandais Mathieu Van Der Poel. Le Champion du monde et dernier vainqueur du Tour des Flandres semble ne pas apprécier l’installation d’une chicane juste avant l’entrée de la trouée d’Aremberg.

Ce dispositif vient d’être validé afin de ralentir le rythme de la course et garantir la sécurité des coureurs avant un secteur pavé long de 2,3 kilomètres où les chutes sont nombreuses.

La direction de course a dévoilé ce changement ce mercredi et expliqué sur les réseaux sociaux les raisons de cette installation. : "pour des raisons de sécurité et suite à une demande l’association CPA (Cyclistes Professionnels Associés), l’organisation procède à une modification de l’approche de la trouée d’Aremberg"

Un message qui a été vu plusieurs centaines de milliers de fois et qui n’a pas manqué de provoquer des réactions. Les amoureux de la course ont fait parfois preuve d'humour par rapport aux courbes très marquées qui attendent les coureurs au niveau de cette chicane.

Certains cyclistes amateurs ont emprunté cette chicane pour signaler sa complexité et pensent qu’elle causera elle aussi des chutes.

Pour rappel la course partira ce dimanche à 11h10 de Compiègne. Les coureurs devraient arriver sur le secteur d’Aremberg aux alentours de 15h .