Qui est Romy, la nouvelle statue jaune à l'entrée de la gare Lille-Flandres ?

Romy a de quoi laisser les passants songeurs. / © THOMAS MILLOT FRANCE 3
Romy a de quoi laisser les passants songeurs. / © THOMAS MILLOT FRANCE 3

Le parvis de la gare Lille-Flandres accueille une nouvelle sculpture, réalisée par l'artiste Xavier Veilhan. 

Par Anne-Laure Juif

Une œuvre d'une demi-tonne, mais sans demi-teinte, nommée Romy. C'est la nouvelle sculpture dévoilée sur le parvis de la gare Lille-Flandres. Elle a été conçue par Xavier Veilhan, un artiste lyonnais.
 

La "nouvelle Déesse lilloise"


Le voile tombe, ce samedi 14 septembre. De premiers passants s'arrêtent et se posent dans les bras de Romy, le temps d'une photo. Un buste de femme "jaune melon" trône face à l'entrée de la gare.
 
© THOMAS MILLOT / FRANCE 3
© THOMAS MILLOT / FRANCE 3


La Ville n'hésite pas à la surnommer la "nouvelle Déesse lilloise" ou même de "Joconde contemporaine en trois dimensions". L'artiste a en effet utilisé un scanner 3D. 

Xavier Veilhan a choisi de la construire "en polystyrène, fibre de verre et résine polyester teintée dans la masse, avec une structure en acier inoxydable pour résister au temps qui passe et aux aléas climatiques", explique le site de Lille.

 
Images d'Antoine Morvan

Le buste est face à l'entrée de la gare. Sans socle, pour éviter "la hiérarchie entre le public et l’œuvre, confie l'artiste. La vision seule de l’œuvre ne m’intéresse pas, ce qui m’intéresse surtout c’est de la faire vivre", a-t-il commenté l'artiste.
  

Romy aurait même une grande sœur 


La "nouvelle Déesse lilloise" n'est pas la seule création de Xavier Veilhan. Elle aurait même une grande sœur, d'après nos recherches.

A Lisbonne, une autre sculpture du nom de Romy présente un femme, entourée de six chiens, dos au fleuve Tage, sur le rooftop du Musée d'Art, Architecture et Technologie (MAAT) de la capitale portugaise.
 
© XAVIER VEILHAN / ADAGP, PARIS, 2019
© XAVIER VEILHAN / ADAGP, PARIS, 2019


A Lille, comme pour sa grande soeur à Lisbonne, le regard interroge. Une histoire de famille ? Ce n'est pas le cas, selon nos confrères de 20 minutes Lille, Xavier Veilhan affirme que "son modèle avait été une jeune fille qui travaillait avec lui dans son atelier."
 

Une reconnaissance internationale


Xavier Veilhan propose depuis 2004 des structures dans les espaces publics, comme Le Lion à Bordeaux, Le Monstre à Tours ou encore Renzo Piano & Richard Rogers à Paris en 2013.

En 2017, il représente la France à la Biennale d'art de Venise, l'une des plus prestigieuses manifestations artistiques d'Europe. 
 

Sur le même sujet

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages

Les + Lus