Rachat du LOSC : aucune date butoir n'a été fixée, assure l'entourage de Gérard Lopez

Gérard Lopez, candidat au rachat du LOSC. / © MaxPPP
Gérard Lopez, candidat au rachat du LOSC. / © MaxPPP

"Aucune date butoir n'a été fixée" pour finaliser un accord de rachat de Lille (L1) par le Luxembourgeois Gérard Lopez, a indiqué ce vendredi l'entourage de l'homme d'affaires, près d'un mois après l'annonce de l'entrée des deux parties en "négociations exclusives".

Par avec AFP


"Aucune date butoir n'a été fixée. Généralement dans les cas de négociations exclusives, l'accord de rachat se conclut dans les six à huit semaines, soit fin novembre-début décembre dans ce cas précis, mais ça pourrait intervenir un peu avant ou un peu après. On souhaite que ça se fasse avant la trêve", a expliqué cette source à l'Agence France Presse (AFP). "Ça fait un mois que les négociations ont débuté et c'est très bien qu'on puisse travailler dans le calme et la sérénité. Effectivement ça avance, les avocats des deux parties continuent de bien travailler sur le dossier. On n'a pas à commenter la suite des évènements, il faut que ça suive son cours tranquillement", a-t-elle poursuivi.

"Rivaliser avec le PSG"

Ce proche de M. Lopez a également souligné que la situation sportive délicate dans laquelle se trouve le LOSC, actuel 18e de Ligue 1 avec seulement 10 points en 12 rencontres, ne constituait pas un frein aux négociations : "Le projet reste le même, faire du LOSC dans les deux ou trois ans à venir, un club qui peut rivaliser avec le Paris SG, être dans le Top 3 de la Ligue 1. Marc Ingla (ex-directeur marketing du FC Barcelone entre 2003 et 2007) et Luis Campos (ancien directeur sportif de Monaco) auront une place importante dans le projet. Marc Ingla, c'est la continuité de Gérard Lopez sur le plan sportif."


"Ce qu'il faut comprendre, c'est que l'objectif est de déterminer la meilleure offre et ça passe par un travail qui doit se faire sereinement. On fera des commentaires le jour où les deux parties se seront mises d'accord", a-t-il conclu. Le président du club nordiste Michel Seydoux avait annoncé à la surprise générale le dimanche 16 octobre être "heureux d'entrer en négociations exclusives avec Gérard Lopez, qui a le profil idéal pour me succéder au LOSC". Le Luxembourgeois, ancien patron de l'écurie de Formule 1 Lotus (2009-2015), n'avait pas été retenu en août dernier pour la reprise de l'Olympique de Marseille, finalement racheté par l'Américain Frank McCourt.

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus