Réforme des retraites. Nouvelle journée de mobilisations dans les Hauts-de-France après le rejet des motions de censure

Des milliers de manifestants ont marché dans les rues pour faire entendre leur voix contre la réforme des retraites dans les Hauts-de-France. D'après les premières images et les premiers chiffres, il semblerait que cette journée soit plus suivie que celle du 15 mars dernier.

Ce jeudi 23 mars signe une nouvelle journée de mobilisations contre la réforme des retraites dans les Hauts-de-France et le reste du pays. 

Après le rejet des deux motions de censure déposées séparément par le groupe LIOT et le Rassemblement national lundi 20 mars à l'Assemblée nationale, les syndicats veulent plus que jamais mobiliser les Françaises et les Français dans les rues. 

Retour sur les manifestations de la matinée. 

Dans le Nord

À Valenciennes, le rendez-vous était donné à 10 heures sur la place d'Armes où de nombreux manifestants se sont retrouvés pour marcher ensemble contre la réforme des retraites. 

Au moins 4000 personnes étaient présentes, contre 1900 la semaine dernière d'après les chiffres de la préfecture. La mobilisation a donc doublé en effectifs. 

Du côté de la ville de Cambrai, au moins un millier de manifestants, selon les images, ont marché dans les rues de la ville.

Selon la CGT, ils seraient "2000 cambrésiens mobilisés". Pour rappel, la semaine dernière, ils étaient 1500 d'après la préfecture. 

À Douai aussi, au moins un millier de personnes se sont déplacées à la manifestation contre la réforme des retraites, le rejet de la motion de censure ou encore le 49.3.

La semaine dernière, ils était 1600 selon la préfecture du Nord. 

Pour le moment, les chiffres sont provisoires. Ils devraient être communiqués par les syndicats et la préfecture dans la journée. 

Dans le Pas-de-Calais

A 9h30, le cortège de manifestants s'est élancé depuis la place de la gare à Arras. Visiblement, beaucoup d'étudiants ont rejoint le mouvement pour cette nouvelle journée de mobilisation. 

A Boulogne-sur-Mer, de nombreux manifestants se sont déplacés ce matin pour manifester dans les rues de la ville. Selon les organisateurs, ils seraient 5000 sur place. La police, de son côté, en recense la moitié.

C'est toujours plus que la semaine dernière où la préfecture en avait comptabilisé 1100. 

A Béthune, où la manifestation est également partie à 10 heures ce matin, les organisateurs ont recensé "entre 1700 et 2000" manifestants. 

Les manifestants ont fortement répondu présents à Calais pour exprimer leur opposition à la réforme des retraites et au report de l'âge légal de départ à 64 ans. Certains ont même bloqué un rond point. 

La semaine dernière, 1700 personnes étaient présentes selon la préfecture. 

Dans l'Oise

A Clermont, dans l'Oise, au moins 1500 personnes se sont déplacées ce matin pour faire entendre leur opposition contre la réforme des retraites. 

Cette après-midi, deux manifestations sont prévues à Lille et à Dunkerque à partir de 14h30. La première partira de la Porte de Paris et la seconde de la gare de la ville.

A Amiens, le départ est donné à 14 heures à partir de la Maison de la culture. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité