INSOLITE. Un chat coincé sous le moteur, le garagiste démonte le pare-chocs, avec le retour du froid des précautions sont à prendre

Avec le retour du froid, la légende du chat coincé dans le moteur, sous le capot ou sur une roue ressurgit. Mais est-ce une légende ou une réalité ? Les sauvetages ne sont pas rares, voici les belles images de deux histoires qui finissent bien, à Béthune et à Roubaix. Avec les températures qui chutent des précautions sont à prendre avant de démarrer votre moteur, si votre voiture dort dehors.

Mais oui, ça n'arrive pas qu'aux autres. Un chat peut bel et bien se cacher sous votre capot. Et ça n'a rien d’une légende, l'animal peut y trouver une cachette intéressante et près du moteur, une chaleur réconfortante. Alors avec le retour du froid, pensez à vérifier dans les prochains jours si un matou n'a pas été imprudent, avant de démarrer.

À ce propos deux ou trois choses sont à savoir mais retour, d'abord, sur deux exemples concrets et récents, l'un à Roubaix, l'autre à Béthune. 

 "Je sors du véhicule et c’est là que j’entends miauler "

Un tout petit matou a bénéficié, ces dernières semaines, d'un gros coup de chance à Béthune : le chat était coincé dans le pare-chocs et en est sorti sans la moindre blessure, juste "tout mouillé". Heureusement pour lui un garagiste a trouvé le moyen de le récupérer, avec beaucoup de patience et de persévérance.

Émue, l'équipe du garage du Beffroi, à Béthune a publié la vidéo du sauvetage (ci-dessus) sur ses réseaux. 

La plaque sous le pare-chocs a dû être démontée, le petit chat était recroquevillé sur lui-même derrière la grille d'entrée d'air du pare-chocs et bougeait beaucoup, affolé par le bruit du moteur et les vibrations de la route.

En effet, le conducteur venait de rouler 5 kilomètres avant de se garer, de sortir de sa voiture, et d'entendre un miaulement qui l'a interpellé. "J'ai roulé sans savoir, c'est en sortant que ces miaulements m'ont interpellé dans le parking." Emmanuel Bouin, journaliste radio prenait son service du matin et arrivait de chez lui, à ce moment – là. Voyant qu'il n'arriverait pas seul à sortir le petit félin coincé dans des recoins, il est allé demander l'aide de ses collègues immédiatement. "J'ai un chat sous mon capot de voiture." 

Mais le petit chaton de trois mois, pas bien gros, était inaccessible. Impossible de l'attraper. " À deux à l'heure, j'ai repris la voiture pour rejoindre le garage le plus proche."

Heureusement, le chat était toujours vivant. Il a fallu mettre la voiture sur le pont élévateur pour le dégager, comme le montre la vidéo.

Du coup on l'a appelé Maurice et il est devenu la mascotte de la radio. Tout le monde nous parle de cette histoire. On a sauvé un chat mais franchement , un chat dans mon moteur ? Je n'imaginais pas qu'un truc pareil m'arrive un jour. Heureusement, l'histoire finit bien.

Emmanuel Bouin, sauveur du petit chat

Le petit chaton est aujourd'hui en pleine forme et a trouvé une nouvelle famille. Son maître travaille à Horizon et le studio radio de Bethune est devenu sa deuxième maison.

Coincé derrière (et sous) une roue 

Autre situation. Les pompiers du Nord ont reçu beaucoup d'encouragements et remerciements en publiant, ce mercredi 22 octobre 2023, les images du sauvetage d'un autre petit matou à Roubaix : le félin était coincé dans la roue d'un véhicule. "Puisque chaque vie compte, les sapeurs-pompiers portent secours à la population, mais aussi aux animaux", indique le post qui a déclenché un mouvement de sympathie. 

On y voit les pompiers dégonfler un pneu, accroupis sous le véhicule. Une mobilisation d'au moins quatre hommes a permis de le libérer. 

Comment l'animal s'est retrouvé coincé derrière la roue ? Lui seul le sait, mais sans une alerte donnée, il aurait pu mal finir.

Quels sont les gestes à connaître ? 

D'abord, il faut savoir une chose, la température corporelle des chats est supérieure à la nôtre, soit 38,5 °C environ. Ils sont donc plus sensibles au froid et ont besoin d'un environnement chaud en hiver. Il est donc logique qu'une voiture qui vient de se garer, au moteur encore brûlant, soit perçue comme une bonne opportunité. C'est aussi une vraie cachette abritée dans un monde urbain. 

Les gendarmes, les pompiers, la presse spécialisée automobile chaque hiver s'intéresse à la question. Le phénomène est valable pour d'autres animaux. Les blaireaux peuvent affectionner cette cachette également.  Alors comment vérifier qu'aucun animal n'est endormi près du moteur ? 

Ouvrir le capot n'est pas le plus simple pour tout le monde (et pas le plus rapide), taper dessus du plat de la main est certainement plus pratique.

Un autre petit geste pour faire du bruit et alerter de sa présence peut être essentiel : claquer sa portière passager avant de rejoindre le côté conducteur. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité