Le couple de Roubaix qui avait vendu 50 faux pass sanitaires condamné à de la prison avec sursis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yacha Hajzler .

Un couple de trentenaires, et un de leurs clients, comparaissaient devant le tribunal de Lille pour un trafic de faux pass sanitaires. Ils ont tous écopé de prison avec sursis.

Vendredi 17 décembre, un couple de trentenaires roubaisiens comparaissait devant le tribunal correctionnel de Lille pour faux et usage de faux. Accusés d'avoir vendu jusqu'à 50 faux pass sanitaires pour 100 euros pièce, ils comparaissaient aux côtés d'un de leurs clients, un infirmier réticent à la vaccination obligatoire. 

Le couple a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis, et les quelque 6 000 euros encaissés grâce à ce trafic ont été saisis. Leur client a lui été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à une amende de 1 500 euros.

Une vaste enquête lancée par la gendarmerie

Selon nos confrères d'Actu.fr, le procureur a salué l'honnêteté des prévenus, le couple ayant avoué très rapidement être motivé par l'appât du gain. Ils n'étaient liés à aucun réseau de trafic, sans contacts du côté des professionnels de santé.

C'est la gendarmerie des Hauts-de-France qui a intercepté ce trafic sur snapchat, en lançant une vaste enquête sur la pratique des faux pass sanitaire, de sa propre initiative. "Des vérifications routinières sur le train de vie, sur les comptes bancaires ont suivi et ont permis l'interpellation d'un couple de trentenaires roubaisiens", indiquait la gendarmerie auprès de France 3 Hauts-de-France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité