Roubaix : Dofus, après le jeu video, le film !

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3

Dofus arrive sur grand écran. Le long métrage d'animation, réalisé presque intégralement dans la région par la société Ankama, était diffusé en avant première mardi  à Arenberg Créative Mine .

Dans la cité de Bonta, Joris vit aux côtés de Kerubim Crépin, son papycha adoptif . Tout bascule lorsque Joris tente d’approcher son idole de toujours, la mégastar du Boufbowl, Khan Karkass . De son côté, Julith, la sorcière, revient avec objectif : anéantir Bonta . Joris et ses amis vont essayer de sauver la cité :  voilà en résumé Dofus- Livre I : Julith.
durée de la vidéo: 01 min 53
Roubaix : Dofus, après le jeu video, le film !

Il a fallu prés de 4 ans à Ankama, société roubaisienne née du jeu vidéo pour réaliser ce premier long métrage .En dehors de l'enregistrement des voix et du mixage, tout à été fait à Roubaix , ce qui a permis de réduire de moitié le coût de production .

Un énorme défi

Le film vient après le jeu, les séries animées et la BD . "A un moment on franchit le pas . Et quand on se retrouve dans la production avec tous les enjeux qu'il y a autour, on réalise vraiment le challenge que c'est . C'est un énorme défi mais en même temps, c'est une grosse fierté d'avoir pu le faire à Roubaix" .  déclare Anthony Roux, Directeur-Fondateur d' Ankama et Co-réalisateur de Dofus .

Le film peut-il faire aussi bien que le jeu ?

Avant d'être un film, Dofus est un jeu en ligne multijoueurs, créé il y a une douzaine d'années . Depuis, 60 millions de comptes ont été ouverts dans le monde .
Sur grand écran  Ankama, qui espère le même succès, envisage une trilogie . En tous cas, à l'issue de la projection en avant-première à Arenberg, les spectateurs étaient déjà impatients de découvrir la suite.