Zéro déchet : voici comment Andrée est devenue à Roubaix l'emblème d'une consommation économique et sans gaspillage

Publié le
Écrit par Rokia Dosso

Roubaix est pionnière dans la lutte contre le gaspillage et pour la promotion du zéro déchet. Avec le “défi familles”, depuis 2015, les habitants parviennent aussi à économiser, comme en témoigne Andrée pour Quartiers pop.

Andrée est une pionnière. Elle a été parmi les premières volontaires du défi familles. Au début, plus que le coté́ écologique, c'est l'aspect financier qui a intéressé cette retraitée de l’industrie textile. "Avec mon mari nous étions endettés, alors quand j’ai vu le prospectus sur le défi familles dans ma boite à lettre, je n’ai pas hésité́."

Avec son mari, ils suivent d’abord les ateliers proposés par la municipalité et s'organisent pour réduire leurs déchets de façon drastique. Fabriquer ses produits d’entretien ou de toilette, bien ranger son frigo, fabriquer ses conserves et confitures, composter ses déchets... Tout un mode de vie est ainsi revisité à l’aune de l’enjeu écologique.

durée de la vidéo : 03min 46
Quartiers Pop. A Roubaix, fin du monde et fin du mois se conjuguent sans s’opposer ©France Télévisions / La Belle Télé

Réalisation : Aïssatou Faty, Rokia Dosso, Cécile Quiroz


A l’instar Los Angeles en Californie, Roubaix est une ville pionnière en matière de lutte contre le gaspillage et pour la promotion d’une vie zéro déchet. La municipalité a lancé en 2015 le "défi familles". Il invite les foyers volontaires à réduire le volume de leurs déchets de 50% en un an. En plus d'agir pour l’environnement, ces familles parviennent à économiser jusqu’à 300€ par mois. Il y a déjà huit ans qu’Andrée est devenue une véritable figure du zéro déchet à Roubaix.

420 grammes contre 400 kilos

En l’espace de quelques mois, avec quelques ajustements, Andrée a modifié ses habitudes et n’achète pas plus que le nécessaire. Elle est parvenue à rembourser ses dettes, puis à faire des économies : jusqu’à 300 € par mois. "Je fais tout moi-même ! Ma lessive, mes produits ménagers, ma confiture... Dans mon congélateur, je conserve tous mes légumes du jardin."

La retraitée a une astuce pour tout. Sa dernière idée en date : récupérer ses sacs de pomme de terre pour en faire des éponges à vaisselle. Grâce à sa motivation et à ses astuces, la poubelle annuelle d’Andrée ne pèse que 420 grammes ! A titre de comparaison, un européen moyen jette environ 400 kilos par an.

A la mairie de Roubaix, l’exemplarité d’Andrée fait la fierté de la ville. Le dispositif initié par l’actuel maire adjoint Alexandre Garcin, a porté ses fruits. Depuis son lancement, le "Défi familles" a séduit 500 ménages. "On a montré que non seulement on pouvait améliorer son impact en termes d’écologie mais aussi améliorer son pouvoir d’achat".
En moyenne, les familles participant au défi parviennent à réduire de 47 % leur déchets en moyenne, et font des économies non négligeables.

Ni plus, ni moins

Plusieurs entreprises soucieuses de l’environnement se sont également installées dans la ville. C’est le cas de "Un grain dans le bocal", une épicerie 100% zéro déchet à Roubaix. Un lieu pour faire des courses garanties sans emballages, en quantité, et à la demande. Comme Andrée, les roubaisiens sont de plus en plus nombreux à solliciter ce type de démarche commerciale.

Coline, gérante de l’épicerie, souligne, que "les clients aux petits budgets apprécient la consommation en vrac, tout simplement parce qu’ils peuvent consommer la quantité exacte dont ils ont besoin". Et donc, jeter moins, voire plus.

Andrée, habitante devenue porte parole du zéro déchet

Andrée a de nombreuses fois été récompensée pour son engagement, comme en témoigne les nombreux prix qui trônent dans le salon de son appartement … Grâce à sa popularité, quelques amis et voisins curieux tentent eux aussi de réduire leurs déchets, et d'économiser quelques centaines d’euros par mois. "Le zéro déchet n'est pas réservé qu’aux bobos. Tout le monde peut le faire et économiser de l’argent.", conclut-elle. Son bon sens, lui, ne se recycle pas…