Rugby: Christophe Dominici, un joueur de légende apprécié aussi dans le Nord

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Marc Devred
Christophe Dominici, lors de Argentine-France, le 13 juin 1998 à Buenos Aires.
Christophe Dominici, lors de Argentine-France, le 13 juin 1998 à Buenos Aires. © Daniel Luna/ AFP

L'ancien international de rugby Christophe Dominici est décédé brutalement mardi après-midi à l'âge de 48 ans. Cette disparition a provoqué un fort émoi dans le monde du rugby, et du sport en général. C'est le cas aussi dans notre région, qui n'est pourtant pas encore une terre d'Ovalie. 

La nouvelle est tombée brutalement dans l'après-midi de mardi, officialisée par la Fédération française de rugby (FFR) par un communiqué."C’est avec une profonde tristesse que la Fédération Française de Rugby a appris le décès de Christophe Dominici, 48 ans, ancien international du XV de France.
Il aura marqué toute une génération du rugby. Avec 67 sélections en équipe de France, dont trois Coupes du Monde, il avait en 1999 lors de la demi-finale face aux All Blacks,
marqué le 3ème essai de la rencontre.
La famille du rugby a perdu brutalement aujourd’hui, une légende, un joueur emblématique. "

Une vive émotion 

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'ancien ailier de l'équipe de France (67 sélections), est  monté sur le toit d'un bâtiment désaffecté du parc de Saint-Cloud en début d'après-midi avant de sauter, a précisé une source policière. Un témoin aurait vu l'ancien joueur faire une chute de 10 mètres. Une enquête pour recherche les causes de la mort a été ouverte par le parquet de Nanterre . La thèse du suicide semble privilégiée.
Cette disparition et ses circonstances ont provoqué une véritable onde de choc dans le monde du rugby. Mais aussi dans tout le sport français. Pour preuve le communiqué du LOSC paru dans la soirée.
Car Christophe Dominici avait marqué son époque. Visage connu du grand public, Dominici a fait rentrer l'ovalie et une certaine idée du French flair dans les foyers français un après-midi de 1999, en aplatissant dans l'en-but des Néo-Zélandais un essai d'anthologie, qui a renversé les All Blacks, et conduit les Bleus en finale du Mondial (43-31).

Expulsé au Stadium-Nord !

Ce Toulonnais avait joué dans le Nord, à l'occasion d'un match "décentralisé" de la Coupe d'Europe, C'était le 21 avril 2001, au Stadium-Nord de Villeneuve d'Ascq. Son club, le Stade Français, avait battu la province irlandaise de Munster 16-15, et s'était ainsi qualifié à l'arraché pour la finale. 20 000 spectateurs assistaient à ce match. C'est dire que l'arène villeneuvoise avait fait le plein, avec 10 000 irlandais qui s'étaient déplacés.
Christophe Dominici jouait au poste d'arrière. Mais il n'a pas connu une grosse réussite ce samedi-là. Non seulement il n'a pas marqué, mais en plus il a pris un carton jaune qui l'a obligé à sortir du terrain pour 10 minutes, pour avoir piétiné un adversaire à la 73è minute. Mais ses partenaires, réduits à 14, ont tenu jusqu'à la fin.
Car Christophe Dominici était, malgré sa petite taille, un joueur de tempérament. C'est ce qui ressort des multiples réactions parues dans la soirée.

Le monde du rugby te pleure. Tu deviens notre légende...

Bernard Laporte


Le président de la FFR, Bernard Laporte, a ainsi déclaré, dans un tweet:"Domi mon frère. Toi le génie du rugby français, toi le feu-follet qui déroutait
les géants, toi l'homme passionné, tu nous a fait en ce jour funeste, un ultime cadrage débordement. Tu es mon ami et à jamais, je t'aimerai. Le monde du Rugby
te pleure. Tu deviens notre légende"

L'ancien capitaine de l'équipe de France, et actuel manager des bleus Raphaël Ibanez, a réagi depuis Marcoussis. "Nous sommes sous le choc. Nous sommes
tristes. Domi, c'était une légende de notre sport: il a porté le maillot bleu avectellement d'énergie, tellement de passion.... Christophe, c'est surtout notre ami.
Nous avons vécu de grandes et belles émotions ensemble, sur le terrain mais surtout en équipe."

Dans la région aussi, cet ailier feu-follet a laissé un grand souvenir. Philippe Caloni, le manager de l'Olympique marcquois rugby, était au bureau quand il a appris la nouvelle." Cela a été un choc d'apprendre cet épisode tragique. C'est un joueur qui a marqué notre génération. J'avais 18 ans quand s'est jouée cette demi-finale de la Coupe du Monde contre les All Blacks. Il représente pour moi un symbole du rugby. C'était un petit gabarit déroutant, capable de faire basculer un match à lui seul. Il a prouvé que chacun peut s'exprimer dans le rugby, quelle que soit sa morphologie."


A
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.