Solesmes : un homme abat son jeune chien au fusil sous prétexte qu'il a mangé des mouchoirs et des sous-vêtements

© Arnando Argandar / Flickr & Capture Google Streetview (mai 2013)
© Arnando Argandar / Flickr & Capture Google Streetview (mai 2013)

Il sera jugé le 16 novembre.

Par Quentin Vasseur

Un homme doit être jugé en novembre après avoir abattu son propre chien d'une balle de fusil de chasse, a annoncé la gendarmerie du Nord dans un post sur Facebook repéré par LilleActu.
 

Groupement de gendarmerie départementale du Nord 59

[ JUSTICE : UNE ATTEINTE VOLONTAIRE À LA VIE D'UN ANIMAL ] Le dimanche 09 septembre à 23h20, les gendarmes de SOLESMES sont sollicités suite à un tir d'une arme à feu provenant d'une habitation....


Les faits se sont déroulés dans la soirée du dimanche 9 septembre à Solesmes, impasse Camus. À 23h20, les voisins entendent un coup de feu suivi de hurlements et composent le 17.

Les gendarmes de Solesmes interviennent alors au domicile où a été entendue la déflagration et découvrent, à l'intérieur, un homme armé d'une carabine et un jeune chien de chasse, dont on ignore la race exacte. Plusieurs fusils ont été saisis.

 

Jugé le 16 novembre


L'homme a été interpellé et placé en garde à vue, où il a déclaré avoir agi ainsi car il n'avait pas "supporté le comportement de son animal de compagnie qui pendant son absence avait dévoré des mouchoirs en papier et des sous-vêtements."

Il a été laissé libre en attendant sa comparution devant le tribunal de police de Cambrai, le 16 novembre prochain. Il sera jugé pour "atteinte volontaire à la vie d'un animal domestique", passible d'une contravention de 1500 euros (3000 euros en cas de récidive). La SPA se porte partie civile.
 

Sur le même sujet

À Roubaix, la police municipale sera armée dès 2019

Les + Lus