Tourcoing : comment ont été testés les nouveaux ballons de la Ligue 1, fabriqués par Decathlon

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler et Christine Defurne

Les nouveaux ballons officiels du football professionnel font leur entrée sur le terrain ce 31 juillet à l'occasion du Trophée des Champions. Fabriqués par l'enseigne nordiste Decathlon, ils ont subi toute une batterie de tests dans le laboratoire Kipsta de Tourcoing.

C'est un un ballon tricolore qui rappelle que pour la 1ère fois, une entreprise française et nordiste fournira jusqu'en 2027 les ballons de l'élite du football français. Les ballons pour la Ligue 1 et la Ligue 2 fabriqués par Kipsta, la division football de Decathlon feront leurs débuts officiel ce 31 juillet, à Tel Aviv, lors du coup d'envoi du Trophée des Champions.

Un soin tout particulier a d'abord été apporté au design du ballon, comme Romain Da Rocha, chef de produit pour Kipsta. "On a deux notions fortes, la rivalité et l'intensité. On est venu les représenter par ces deux flèches bleue et rouge, qui montent en intensité et qui se font face. C'est aussi cette année les 90 ans du championnat, donc on a noté les 19 champions sur le ballon, qui se font face en fonction des derbys historiques."

A Tourcoing, une batterie de tests avant le coup d'envoi 

A Tourcoing, le laboratoire de la marque a été chargé de tester la qualité de ces ballons, déjà homologués label FIFA Quality Pro. Sur place, ils ont été compressés, étirés, malmenés... "En tant qu'ingénieurs, on souhaite aller plus loin et tester d'autres propriétés. Par exemple la résistance à la valve, aux hautes températures, à l'abrasion ou encore à la crevaison. On doit garantir que ce balle peut être joué par les meilleurs", explique François-Xavier Colson, ingénieur essai laboratoire. 

Sortis du laboratoire, ces ballons doivent également être approuvés par les joueurs. 300 footballeurs de 8 clubs professionnels ont été invités, tout comme les équipes ici en interne à tester les ballons sur le terrain. "Restitution d'énergie, réduction d'impact, stabilité de la trajectoire, prise d'effet et accroche : ce sont cinq avantages que l'on veut sur nos ballons. On leur a demandé de se concentrer vraiment là-dessus, parce que le jeu prend le dessus avec les footballeurs" témoigne David Duquesnoy, ingénieur essai terrain.