Agression filmée d'un chauffeur VTC au cours d'une course entre Lille et Tourcoing : l'enquête facilitée par la caméra embarquée

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall .

Anthony, un chauffeur VTC agressé jeudi 13 octobre dans son véhicule par un couple a porté plainte. Une enquête est en cours.

On ne connaît pas pour le moment le nombre de jours d'ITT Incapacité Temporaire Totale d'Anthony, soit la période pendant laquelle en tant que victime, il est dans l’impossibilité totale de mener tous les aspects de sa vie habituelle (travail entre autres) ; mais son avocat Me Samir Kahoul estime qu'il va "moyennement", qu'il "digère les faits".



Diffusée sur les réseaux sociaux par Brahim Ben Ali, secrétaire général du syndicat INV, ce week-end, une vidéo de dashcam ("dashboard camera" utilisée notamment régulièrement en Russie en cas d'accident quand les deux parties ne sont pas d'accord pour prouver sa bonne foi à l'assureur) montre un couple à l'arrière de la voiture d'Anthony l'agresser alors que celui conduit encore à une trentaine de km/h dans un quartier sensible de Tourcoing. 

Selon la Voix du Nord, qui cite Brahim Ben Ali, le chauffeur a fait une "prise en charge à Lille. Il devait aller à Roubaix, mais les passagers ont demandé un changement de destination pour Tourcoing en cours de route. Sauf qu’ils n’ont pas voulu le faire dans l’appli. Ils voulaient l’emmener dans une zone spéciale. Ils voulaient lui voler ses affaires, voire son véhicule. Le dépouiller".



La suite est simple, les cris de la victime, tandis que les agresseurs essaient de le neutraliser en s'attaquant à sa tête. Anthony parvient à se dégager et les agresseurs s'enfuient une fois le véhicule arrêté. Mais la caméra d'Anthony avec laquelle la scène a été filmée (vue près de 700 000 fois sur Twitter) permet d'identifier les agresseurs.

Selon l'avocat d'Anthony, l'enquête pourrait donc désormais aller très vite. 

Interrogé par Le Parisien, Brahim Ben Ali, le secrétaire général du syndicat INV, demande que ces systèmes soient obligatoires, pour la protection des chauffeurs et des clients.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité