Un adolescent se fait tirer dessus, le jeu de la sonnette tourne mal à Saint-Amand-les-Eaux

Le plaisantin âgé de 15 ans a été reçu avec un plomb dans la tête par un habitant de Saint-Amand-les-Eaux, dans la nuit du 17 au 18 septembre. Il a été opéré alors que l'auteur des faits a été mis en examen pour tentative de meurtre et placé en détention provisoire.

C'est une farce digne d'Antoine Doinel dans Les Quatre Cents Coups. Mais comme François Truffaut le montre si bien, la vraie bêtise est plus souvent du côté des adultes. Illustration avec cette actualité qui remonte à la nuit du dimanche 17 et lundi 18 septembre 2023.

Il était minuit quand un adolescent de 15 ans a pressé la sonnette d'un riverain de Saint-Amand-les-Eaux. Visiblement, ce dernier, un homme de 60 ans, attendait le garçon de pied ferme. Car, muni d'une carabine à plomb, il lui a tiré dans la tête.

Arme de catégorie C

L'arme à plomb n'était pas le genre de jouet avec lequel on dégomme des canettes à la fête foraine. Non, elle est classée en catégorie C, donc possède une puissance de plus de 20 joules.

Ce qui explique pourquoi le mineur a été transporté à l'hôpital pour y subir plusieurs interventions médicales. Il pourrait subir d'ventuelles conséquences physiques permanentes", précise le parquet de Valenciennes.

Antécédent de l'auteur présumé

L'auteur du coup de feu était connu de la justice, pour avoir été condamné en 2011 pour des faits d’outrages sur personne chargée d’une mission de service public.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Valenciennes le 19 septembre pour tentative de meurtre et détention d’arme de catégorie C. Le mis en examen a été placé en détention provisoire.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité