Mort d'un adolescent après une chute de 10 mètres dans une usine désaffectée de Cambrai

Vers 8 heures 30 ce mercredi matin, un adolescent a perdu la vie suite à une chute d’une hauteur de 10 mètres. Avec deux camarades, il explorait une friche industrielle de la ville de Cambrai, dans le Nord.

Un accident mortel a eu lieu alors que trois adolescents se trouvaient sur le site de l’usine désaffectée Intexal ce mercredi 15 mai. Âgés de 14 à 15 ans, les jeunes gens pratiquaient l’urbex : l'exploration urbaine. L’un d’eux est tombé à travers le toit de l’usine.

En arrêt cardio-respiratoire, l'adolescent n'a pas pu être sauvé

L’adolescent de 14 ans a été retrouvé 10 mètres en contrebas en arrêt cardio-respiratoire”, explique Nicolas Mougin, chargé de relations presse du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) du Nord. Malgré les tentatives des pompiers et du SAMU, le garçon est décédé. 

Ses deux amis, “en état de choc”, ont été pris en charge par le centre hospitalier de Cambrai. 

L'urbex, une pratique qui peut s'avérer dangereuse

Si les accidents de ce type demeurent assez rares, d’après Nicolas Mougin, de la SDIS du Nord, ce dernier rappelle que la pratique de l’urbex est "interdite et dangereuse". 

Un terrain ou une usine désaffectée, ça reste une propriété privée… Et quand c’est interdit : on n’y va pas”, enjoint-il. “Dans un bâtiment désaffecté, dégradé et fragilisé au niveau des structures, mieux vaut éviter de s’aventurer dans les étages. On a vite fait de passer à travers un toit, un plancher ou une verrière fragile.” 

Dans un bâtiment désaffecté, dégradé et fragilisé au niveau des structures, mieux vaut éviter de s’aventurer dans les étages.

Nicolas Mougin

chargé de relations presse du SDIS du Nord

Il y a quelques semaines, les pompiers avaient déjà secouru un groupe de “trois jeunes qui s’étaient aventurés dans des catiches [des souterrains spécifiques au département du Nord, ndlr]”. Ils avaient été retrouvés sans qu’il y ait d’accident à déplorer.