Sport et sobriété énergétique : l'exemple des transports en commun gratuits les jours de match à Valenciennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton .

Tout au long de la semaine, nous vous proposons de découvrir des initiatives made in Nord Pas-de-Calais en faveur de la sobriété énergétique. Épisode 2 : à Valenciennes, les détenteurs d'un billet les soirs de match du VAFC peuvent prendre le tramway gratuitement.

Après notre premier épisode sur la quête de sobriété énergétique par l’éclairage public dans le Douaisis, nous poursuivons notre tour des initiatives dans le Nord et le Pas-de-Calais allant dans le sens de l’Histoire.

En France, les transports génèrent plus de 80% des émissions de gaz à effets de serre. C’est un fait : la recherche de sobriété passe évidemment par les questions de mobilité. Quelques exemples :

  • redynamiser les centres-villes grâce à des commerces de proximité et la mise en place de circuits cours permet par exemple aux habitants de ne pas prendre leurs voitures pour se rendre dans les centres commerciaux situés en périphérie
  • inciter les usagers à prendre le train plutôt que l’avion permet d’éviter d’alourdir son empreinte carbone
  • se déplacer grâce au covoiturage ou aux modes de transport doux permet d’émettre moins CO2 que lors d’un trajet avec sa voiture individuelle

Alors que certaines communes de notre région comme Dunkerque, Calais ou Douai ont fait le choix de proposer des transports en commun 100% gratuits, d’autres collectivités ont adapté leur offre selon les événements, sportifs notamment. C’est le cas de Valenciennes, où les trajets en tramway pour se rendre au stade de football sont gratuits pour les détenteurs d’un billet les soirs de match.

Une initiative prise en exemple par le ministère de la transition énergétique.

Gratuité du tram les soirs de match

C’est une initiative bonne pour le climat et le porte-monnaie : les supporters du VAFC peuvent se rendre aux matchs des joueurs valenciennois en transports en commun sans débourser le moindre sous.

Transvilles, réseau de transports des agglomérations de Valenciennes Métropole et de la Porte du Hainaut, nous explique la démarche : "le billet de match sert de titre de transport. Pas besoin d’acheter un ticket de tramway, il est compris dans le prix du billet". Concrètement, les spectateurs peuvent prendre le tramway 2h30 avant le début de la rencontre pour se rendre au stade du Hainaut et ont 30 minutes après le coup de sifflet final pour regagner leur domicile.

Une fois descendus à l’arrêt de tramway Nungesser, ils n’ont plus que 5 petites minutes à pied pour atteindre les tribunes. Sont concernées les 82 communes desservies par le réseau de transports. "Des rames supplémentaires sont mises à disposition et les horaires sont ajustés au coup de sifflet final pour que chaque spectateur puisse rentrer sereinement", indique-t-on par ailleurs du côté de Transvilles.

À noter enfin que des emplacements pour les vélos sont opérationnels aux abords des portes E et F. Une autre manière de se rendre au stade sans polluer.

L'initiative saluée par le ministère de la Transition énergétique

Alors qu’Emmanuel Macron a appelé à la sobriété énergétique dans tous les domaines le 14 juillet dernier, sept groupes de travail interministériels ont par la suite été initiés par le ministère de la Transition énergétique.

L’un d’eux concerne le domaine du sport. Le 30 août dernier, les principaux représentants du secteur se sont réunis autour des ministres pour évoquer cette thématique via différents prismes : le chauffage des enceintes sportives – qui représente 43% de la consommation d’énergie du secteur -, l’éclairage (18% de la consommation d’énergie du sport) mais également les transports.

Les clubs professionnels vont eux se rapprocher des collectivités pour tendre vers la gratuité des transports en commun les jours de matchs comme cela existe déjà dans plusieurs collectivités (Valenciennes par exemple) et pour initier l’installation de parking à vélos à proximité des enceintes sportives.

Extrait du compte rendu de la réunion "sobriété énergétique et sport"

Dans le domaine du sport, cela concerne les professionnels tout d’abord, appelés à "faire preuve de bon sens et d’exemplarité". Un message qui n’est semble-t-il pas arrivé jusqu’aux oreilles du staff du Paris-Saint-Germain et de Christophe Galtier.

Mais les particuliers sont également concernés, notamment lorsque des foules se déplacent en nombre pour assister à des rencontres sportives. Le club de Valenciennes et le réseau de transports en commun de la métropole ont ainsi été pris en exemple par le ministère de la Transition écologique. Reste désormais à savoir si d’autres métropoles, dans la région ou ailleurs, vont emboiter le pas.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité