VIDÉO. Valenciennes : des étudiants de l'école Rubika primés à Hollywood et présélectionnés pour les Oscars

Le court-métrage O28, projet de fin d'études de six étudiants de l'école Rubika de Valenciennes, a remporté le « Best Animation Award » au HollyShorts Film Festival en Californie, ce qui rend le film éligible à une nomination aux Oscars 2021...
Image tirée du court-métrage O28 présélectionné pour les Oscars 2021.
Image tirée du court-métrage O28 présélectionné pour les Oscars 2021. © "O28" RUBIKA Animation 2019
"C'est inespéré ! On est super fiers et on croise tous nos doigts pour que ça aille plus loin !" s'extasie Otalia Caussé, co-réalisatrice du film O28. La jeune femme n'arrive toujours pas croire que le court-métrage qu'elle a réalisé avec cinq de ses camarades est préselectionné aux Oscars."C'est que du bonheur" ajoute-t-elle.

Un tram fou à Lisbonne

O28 est un projet de fin d'études de l'école Rubika, située à Valenciennes. Six étudiants, (Otalia Caussé, Geoffroy Collin, Louise Grardel, Antoine Marchand, Robin Merle et Fabien Meyranont), ont travaillé pendant un an et demi sur le film.
Un court-métrage de l'école Rubika primé à Hollywood
Il raconte avec humour les mésaventures d'un couple de touristes allemands en visite à Lisbonne qui prend le tram O28, grande attraction touristique dans la ville. Sauf que l'engin devient complètement hors de contrôle. Le scénario a été pensé par Otalia Caussé, dont une partie de la famille vient du Portugal. 
 

Récompensé à Hollywood 

Grâce à son prix du meilleur film d'animation reçu au HollyShorts Film Festival, un festival professionnel indépendant de courts métrages californien, le film va pouvoir passer en commission pour la sélection des films en compétition pour les Oscars 2021 dans la catégorie court métrage. 90 films sont préselectionnés. A l'issue de la sélection, il en restera 10. 
 

"On a envie d'y croire même si la route est encore longue  mais dans tous les cas, ça peut nous ouvrir des opportunités ! C'est un boost incroyable" confie Otalia Caussé. La jeune femme est aujourd'hui diplômée et "rêve de travailler un jour dans un grand studio américain, Pixar, Disney ou Dreamworks..." Otalia Caussé peut avoir de l'ambition. Sur 236 sélections en festival, O28 a déjà remporté plus de 50 récompenses.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture festival événements sorties et loisirs