Pour ses 100 ans, Monique Constant, résidente à l'EHPAD des Orchidées à Croix (Nord), s'est offert une simulation de chute libre dans un établissement spécialisé. Incroyable mais vrai.

Oui, vous avez bien lu. Monique Constant, fraîchement centenaire, a défié les lois de la gravité pour marquer un anniversaire pas comme les autres.

Résidente à l’EHPAD des Orchidées de Croix (Nord), il était hors de question de souffler ses 100 bougies de manière classique, comme le raconte Arnaud Rousseaux, directeur général du groupe. "Il y a quelques mois, l’équipe de la résidence lui a demandé ce qu’elle souhaitait qu’on organise pour fêter ses 100 ans. D’habitude, on nous demande un repas ou une petite fête. Mais elle n’avait pas du tout envie de ça, poursuit-il. Elle avait envie de faire quelque chose qu’elle n’avait jamais fait". 

Après avoir évoqué plusieurs pistes, son choix se porte sur... un simulateur de chute libre.

2 minutes de chute libre

Le principe repose sur un système de soufflerie verticale qui recrée les sensations réelles d’un saut en parachute. "Elle est venue avec sa petite fille mais n’avait pas souhaité en parler à sa famille en amont, explique Arnaud Rousseaux. Elle avait peur d’inquiéter ses enfants".

Début juin, une fois le certificat médical stipulant l'absence de contre-indication de son médecin généraliste en poche, la centenaire a pris la direction de Weembi, l’entreprise basée à Lesquin. Après un briefing de quelques minutes, Monique Constant a enfilé une combinaison avant de se jeter dans le simulateur. Accompagnée d’un moniteur bien évidemment. Les photos et vidéos ont ensuite été transmises à ses proches.

Sessions d'escalade et cours de boxe

"Fêter l’anniversaire d’un résident en organisant une chute libre, c’était une première", confie le directeur général des Orchidées.

Mais ce n’est pas la première fois que l’établissement organise des événements qui sortent de l’ordinaire. "Au-delà du côté amusant, l’objectif est aussi de montrer une image différente de l’accompagnement des personnes âgées. On parle de protection, de sécurité… mais nous, on pense que vivre une vie normale est un moteur beaucoup plus important pour maintenir l’autonomie des personnes âgées", résume Arnaud Rousseaux.

Au-delà du côté amusant, l’objectif est aussi de montrer une image différente de l’accompagnement des personnes âgées.

Arnaud Rousseaux, directeur général des établissements Orchidées

Dans une autre maison de retraite du groupe située dans la ville voisine de Lannoy, les résidents font de l’escalade et participent à des sessions de boxe. Une franche réussite, puisque tous les cours affichent complet.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité