• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Comment former un chien-guide d'aveugle ?

La formation de Neptune, chien-guide d'aveugle / © France 3 Hauts-de-France
La formation de Neptune, chien-guide d'aveugle / © France 3 Hauts-de-France

Améliorer la mobilité et renforcer l'autonomie des personnes en déficience visuelle, c'est le futur travail du chien-guide Neptune.
En attendant d'avoir l'âge requis et les compétences nécessaires, Sophie et sa famille lui apprennent toutes les règles de la vie en société.

Par Elise Benoit

Ce toutou n’est pas une peluche, ni un animal de compagnie. Il partage la vie de la famille de Sophie et y apprend les bonnes manières. Il deviendra ensuite le chien-guide d’une personne en déficience visuelle.

"Ma fille voulait absolument un chien. Donc on a trouvé ce compromis. Moi qui ne voulais pas de chien et ma fille qui en voulait un. Donc, on a un chien dans la famille. Et quel bonheur !"

L'apprentissage du futur chien-guide Neptune
Virginie Demange, Jean-Marie Barféty, Eric Ratteni, Marc Graff - France 3 Hauts-de-France


Neptune, est le troisième futur chien-guide qui est accueilli par Sophie. Il va rester près d’un an dans cette famille de tutelle.

"Je joue avec lui à lui lancer la balle et à ce qu’il me la ramène dans la main, parce qu’un aveugle ne saura pas où se trouve la balle."

Avec son dossard bleu, Neptune va partout. Sophie l’emmène sur son lieu de travail, dans la rue, dans le métro, et même dans les magasins. Un chiot en apprentissage, c’est un chien qui doit connaître toutes les règles de savoir-vivre comme ne pas courir après les pigeons, manger les chaussures qu'il croiserait ou revenir à l’appel de la voix.

Pour intégrer les autres règles de sociabilisation, Neptune participe aux cours collectifs au centre Paul Corteville de Roncq.

Hubert Wattiez, responsable des familles d’accueil nous explique : "L’intérêt d’avoir des familles d’accueils, c’est que le chien vit en maison ce qu’il fera plus tard avec un non-voyant. Le chien apprend à ne pas aller sur le canapé, ni fouiller dans le lave-vaisselle."

Quand il aura un an, Neptune quittera sa famille d’accueil et suivra une formation spécifique à l’école. Puis une fois son apprentissage terminé, il sera confié gratuitement à une personne en déficience visuelle .

"La séparation, c’est une chose très dure, et en même temps, on le sait. Et puis, on sait qu’on aura un autre chien, une toute petite boule de poils minuscule à élever encore."

Le futur chien-guide Neptune / © France 3 Hauts-de-France
Le futur chien-guide Neptune / © France 3 Hauts-de-France

Le chien-guide


La création du duo chien-guide et personne en déficience visuelle coûte en moyenne 25 000 euros. Cette somme dépend en autre du nombre d’heures d’éducation consacré au chien avant qu’il ne soit prêt à être confié à une personne déficiente visuelle. Le chien-guide est toujours remis gratuitement.



L’association des Centres Paul Corteville


L'association est présente dans 14 départements et a pour vocation d'améliorer la mobilité et renforcer l'autonomie des personnes non ou malvoyantes :

  • En éduquant et en remettant gratuitement des chiens-guides d’aveugles.
  • En remettant gratuitement des cannes blanches électroniques.
  • En s’engageant en faveur de l’accessibilité dans tous les lieux publics.
  • En informant au maximum sur le handicap visuel dans tous types de structures et auprès de tous les publics.

L'association Les chiens guides d'aveugles des centre Paul Corteville

Site internet : chien-guide

Adresse : École Nord de France, 295 rue de Lille à RONCQ (Nord)

Tél. : 03 20 68 59 62

corteville@chien-guide.org

A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus