VIDÉO. Nord : 3,5 tonnes de cigarettes contrefaites saisies en 3 mois et détruites par les douanes devant les caméras

Des centaines de millier de paquets de cigarettes et de tabac à chicha ont été détruits puis incinérés devant les caméras, ce lundi 16 novembre, par les douaniers du Nord. Une opération coup-de-poing.

Cette opération de communication, menée par les douanes du Nord, a un objectif clair : marquer les esprits. 3,5 tonnes de cigarettes (pour la plupart contrefaites) saisies ces trois derniers mois dans le seul département du Nord ont été détruites devant les caméras des journalistes ce lundi 16 novembre à Douchy-les-Mines. 

Une image forte pour rappeler que les contrôles sont quotidiens sur les routes du Nord, et notamment sur l’axe Bruxelles-Paris. La marchandise, de contrefaçon pour la majorité, a été incinérée.Des techniques de traçage ont été mises en place, comme l’explique Simon Decressac, directeur régional des douanes de Lille. "On peut suivre la chaine logistique du produit quand il est légal : on arrive à savoir d’où il vient et où il va. Il prend en main une cartouche de cigarettes contrefaites. Celle-là par exemple, on ne sait pas d’où elle vient et son ne sait pas où elle va."

Une satisfaction pour les buralistes du Nord

Le président de la fédération des buralistes du Nord se satisfait de ce type d’action puisqu’en France, on estime qu’un paquet sur quatre fumé est une contrefaçon. 

"On a besoin d’être aidé et d’avoir des contrôles permanents vis-à-vis de ce produit qui est tellement prisé des trafiquants et des consommateurs frontaliers."

Patrick Falewée, président de la fédération des buralistes du Nord

Cette année déjà, 17 tonnes de cigarette de contrefaçon ont été saisies, soit deux fois plus qu’en 2019.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité