VIDÉOS. La révolte féministe est partout, par les “Haut-Parleurs” de Roubaix

© Les Haut-Parleurs
© Les Haut-Parleurs

Les Haut-Parleurs de Roubaix, jeunes journalistes citoyens, interrogent des féministes passionnées et engagées. Si toutes ont un profil différent, elles ont un même objectif : libérer les femmes du patriarcat. Trajectoires, actions et perspectives, les féministes de la région font le point. 

Par Marthe Dolphin, Sacha Defeings, Laura Beaudoin, Enora Foricher, Jasmine Sebbani, Paul Nolp / Les Haut-Parleurs

Ces dernières années, la réflexion sur la condition des femmes a énormément progressé, dans le sillage de #MeToo. 

Forts de ce constat, des jeunes de la métropole lilloise ont voulu aller voir des militantes féministes, passionnées et engagées, pour savoir comment s'est passé le déclic pour elles, et comment elles ont pris conscience du combat qu'elles mènent désormais quotidiennement pour libérer les femmes du patriarcat.

Féministes 1/3 : trajectoires

La révolte féministe est partout !
 

Je ne sais pas si il y a eu un moment clé. C'est juste qu'autour de moi, j'ai des amies féministes, puis tout simplement des amies qui ont vécu tout ce dont on parle : des filles qui se font violer...

Hélène, peintre, féministe et militante à Extinction Rébellion

 

Féministes 2/3 : l'action 

Comment ces militantes portent leur cause ? Qu'est-ce qui les rassemble ou au contraire les éloigne dans les façons de porter ce combat ? Quels sont les différents modes d'action féministes ? Occupation d'espaces publics, accueil et écoute des victimes, die-in, collages, ou encore marches militantes. 
 
Comment s'organise la révolte féministe ?
 

On organise des choses un petit peu visuelles qui interpellent les passants, qui permettent de créer un dialogue avec eux. Et puis on travaille sur la mise en valeur de chiffres, pour essayer de rendre palpable cette réalité et l'ampleur des violences. 

Katy, directrice de "Nous toutes 59"
 

Féministes 3/3 : perspectives

A quoi ressemblera la situation des femmes demain et après-demain ? 

Le mouvement féministe est en plein renouveau, il grandit. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire, et les signes ne manquent pas. Par exemple, les femmes sont toujours payées 18 % de moins que les hommes, à poste égal. La France est l'un des pas d'Europe qui compte le plus de féminicides. ​​​​​​​
 
Quelles perspectives pour les mouvements féministes ?
​​​​​​​

Le féminisme, tel qu'il est médiatisé, dans la presse ou à la télé, est principalement blanc. Les minorités doivent se faire une place.

Many, podcasteuse et co-fondatrice du groupe féministe "Le Club débridé". ​​​​​​​

 

Crédits 

Écriture et réalisation : Marthe Dolphin, Sacha Defeings, Laura Beaudoin, Enora Foricher, Jasmine Sebbani, Paul Nolp 
Image : Marthe Dolphin
Montage : Laura Beaudoin, Marthe Dolphin 
Rédaction en chef : Martin Delacoux
Animation et formation : Flora Beillouin
Illustration générique : Dounia Laouar
Animation du générique : Quentin Obarowski
Aide au tournage : Quentin Obarowski
Remerciements : Jil, Many, Katy, Hélène, Clara, Chez Violette et Au Café Citoyen pour l'accueil 
Musique : Rain Check - Dylan Sitts
Musique générique de la série : Compagnie Dicilà, l’Hymne des femmes, Soror 
Musique générique Haut-Parleurs : Tanguy Jouan

 
© Les Haut-Parleurs
© Les Haut-Parleurs
La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges, 1791

 

​​​​​​​​​​​​​​

France 3 Hauts-de-France, partenaire des Haut-Parleurs

Les "Hauts-Parleurs", c'est quoi ?

C'est un projet collaboratif de production et de formation au journalisme de la "Haut-Parleurs Académie", qui parie sur la jeunesse et la mixité, mené par le Labo 148 - La Condition Publique à Roubaix avec l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et le nouveau média "Les Haut-Parleurs" — co-produit par Fablabchannel et TV5MONDE.
 Ce projet est co-financé par l'Union européenne avec le Fond européen de développement régional (FEDER). 

Les Haut-Parleurs, série "Révoltes". 10 reportages réalisés par des jeunes de Lille et Roubaix, de la Haut-Parleurs Académie. 

France 3 Hauts-de-France s'associe à la diffusion de ces reportages, pour leur donner toute la visibilité qu'ils méritent ! Retrouvez-les sur notre site et nos playlists Youtube et Facebook

***

Les Haut-Parleurs en ligne :
Internet : http://www.leshautparleurs.com
Facebook :  https://www.facebook.com/leshautparleurs
Twitter :  https://twitter.com/HautParleurs_
Youtube : https://www.youtube.com/leshautparleurs

Les Haut-Parleurs, première chaîne web et mobile de jeunes francophones au ton libre et spontané partout dans le monde.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus