A Wasquehal, les élèves font leur rentrée dans une école inscrite aux monuments historiques

Durant les vacances scolaires, le groupe scolaire Lefebvre-Malfait de Wasquehal a changé de statut. Début juillet, il a été inscrit au titre des monuments historiques. Une annonce qui apporte la touche finale aux travaux engagés par la mairie à partir de 2015. 
Le groupe scolaire Lefebvre-Malfait vient d'être inscrit aux monuments historiques
Le groupe scolaire Lefebvre-Malfait vient d'être inscrit aux monuments historiques © France 3 Nord-Pas-de-Calais
" Est-ce que vous savez que votre école est exceptionnelle ?" En ce jour de rentrée, la maire de Wasquehal, Stéphanie Ducret (UDI), questionne les élèves de primaire sur ce qui s'est passé durant l'été, très peu savent répondre. Une petite finit par proposer une réponse : "C'est parce qu'avant les garçons et les filles étaient séparées ?". Non, toujours pas.
 
La maire de Wasquehal, Stéphanie Ducret, annonce aux élèves que leur école vient d'être inscrite aux monuments historiques.
La maire de Wasquehal, Stéphanie Ducret, annonce aux élèves que leur école vient d'être inscrite aux monuments historiques. © France 3 Nord-Pas-de-Calais

Stéphanie Ducret met fin au suspens en annonçant la bonne nouvelle : "Votre école a été inscrite aux monuments historiques, parce qu'elle a une architecture qui sort du lot avec ses céramiques sur les murs et les sols". 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une école art-déco ! Les élèves du Groupe scolaire Lefebvre-Malfait de Wasquehal ont fait leur rentrée dans école inscrite au titre des monuments historiques début juillet. Faïences au mur et au sol, lavabos et radiateurs en fonte : l’école a été créée par l’architecte municipal Henri Montagne en 1935. Un petit bijou. #wasquehal #nord #artdeco #rentree #rentree2019 #rentreescolaire2019 @printemps_art_deco

Une publication partagée par France 3 Nord Pas-de-Calais (@france3nordpasdecalais) le


Une école au style art déco 


L'école construite en 1935 sous la conduite de l'architecte municipal Henri Montagne a un style art déco. Ce mouvement artistique né au début du XXe siècle se caractérise par un retour aux symétries, aux ordres classiques à travers des vitraux, des peintures ou encore l'emploi de la céramique. 
 
Les toilettes, les couloirs et la palissade sont les principaux lieux où l'on peut retrouver ce style art déco dans les deux écoles.
Les toilettes, les couloirs et la palissade sont les principaux lieux où l'on peut retrouver ce style art déco dans les deux écoles. © France 3 Nord-Pas-de-Calais


Un million d'euros ont dû être déboursés pour réparer la toiture


Avant l'inscription au titre de monuments historiques, la municipalité avait engagé des travaux. Commencés peu de temps après l'élection de Stéphanie Ducret, ils sont quasiment terminés. "L'accent a été mis en priorité sur la sécurité. Il faut se rendre compte qu'avant, il y avait des seaux au sol pour contenir les fuites d'eau".  

Rien que pour la réparation de la toiture, la mairie a dû débourser un million d'euros. "Les travaux dans leur globalité sont difficilement quantifiables mais en 2018, sur l'ensemble de la commune, nous avons déboursé sept millions d'euros pour de la réparation et de la menuiserie", explique la maire de Wasquehal. 
 

"L'occasion de lier les élèves à leur histoire familiale"


Le directeur de l'école maternelle, Yves Vanhoutte, arrivé en septembre 2014 est très satisfait de cette inscription : "C'est une bonne chose car j'estime que dans notre pays, on devrait accorder plus de reconnaissance historique aux batiments scolaires. Il y en a tellement qui ont de la valeur. 
 
Au début de l'école primaire Pierre Lefebvre, les filles et garçons étaient dans des classes différentes.
Au début de l'école primaire Pierre Lefebvre, les filles et garçons étaient dans des classes différentes. © France 3 Nord-Pas-de-Calais

Malgré un public très jeune, le directeur souhaiterait saisir l'occasion pour aborder l'histoire familiale de chacun : "Pour beaucoup d'élèves, leurs parents et grands-parents sont allés dans cette même école. Ce sont des générations d'enfants qui ont fait leur scolarité ici, ce pourrait être l'occasion de faire un lien avec l'histoire familiale des élèves", estime Yves Vanhoutte. 
 
Inscription, classement aux monuments historiques... quelle différence ?
Que le bâtiment soit classé aux monuments historiques ou qu'il soit juste inscrit, dans tous les cas il présente un intérêt historique et artistique suffisant. Mais à la différence de l'inscription, le classement regroupe ceux qui ont un intérêt public :
  • Le monument historique inscrit : il est considéré comme tel par arrêté du préfet de région après l'avis de la Commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS). Ils représentent environ 2/3 du patrimoine protégé. 
  • Le monument historique classé : il résulte d'un arrêté du ministre de la Culture et de la Communication après l'avis favorable de la CRPS puis de la Commission nationale des monuments historiques. Ils représentent le tiers restant du patrimoine protégé. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société patrimoine culture architecture