Le Nord Pas-de-Calais a connu son hiver le plus chaud depuis 1900

L'hiver 2015-2016 (de décembre à février pour Météo France) a été le plus doux depuis que les mesures climatiques existent. C'est surtout le mois de décembre qui bat tous les records : deux fois moins de pluie que d'habitude et une température près de 5°C supérieure à la moyenne.

Vous l’avez peut-être remarqué, il n’y a pas eu de vague de froid cet hiver. Météo France le confirme : avec une température moyenne de 6,9°C (2,7°C de plus que la normale) l’hiver 2016 a été le plus doux depuis le début des mesures climatiques, en 1900.

Podium

Sur le podium, il est suivi de près par les hivers 2006-2007 (+2,6°C), l'hiver 1974-1975 (+2,4°C).

Ce graphique réalisé par météo France mesure l’écart par rapport aux moyennes de saison sur la zone Nord (Lille, Reims, Orléans, Paris). En rouge les zones supérieures à la moyenne, plus la barre est élevée, plus l’écart est important.

On note d'importantes variations entre des hivers très doux et des hivers plus rigoureux (entre 2008 et 2013). A cela s'ajoute un réchauffement de 0,3°C tous les 10 ans entre 1959 et 2009, précise Météo France.

Records en décembre

C’est le mois de décembre qui bat tous les records avec un écart à la moyenne saisonnière de 4,9°C et des précipitations moitié moins importantes que d’habitude. Pendant 15 jours, le thermomètre a dépassé les 12°C, un record absolu.

Ce graphique réalisé à la station Lille-Lesquin de météo France mesure les températures maximales et minimales pour les mois de décembre à février autour de la station. En rouge, les zones supérieures à la moyenne saisonnière (4,2°C). Plus la courbe est élevée, plus cet écart est important.

Janvier et février l'ensemble de la région, les mois de janvier et février ont été plus arrosés que la normale (respectivement +30 et +45 %), avec de fortes différences géographiques. En janvier, c’est surtout la zone sur le littoral du Boulonnais au Calaisis qui a été touchée par la pluie et en février sur le territoire qui s’étend du Calaisis au Dunkerquois a été particulièrement pluvieux.

Sur l’ensemble du Nord-Pas-de-Calais, on compte deux à trois fois moins de jours de gel que la normale.

Un phénomène observé partout en France

C'est un flux de sud-ouest à ouest océanique dominant qui a favorisé des températures, rapporte Météo France. Le Nord Pas-de-Calais n'a connu en 2015-2016 ni vague de froid ni véritables conditions hivernales.

Si Météo-France établit déjà ses bilans, c’est que d’un point de vue météorologique, l’hiver commence en décembre et s’achève en février. Le même constat a été établit sur toute la France, où la moyenne saisonnière a atteint 8°C, 2,6°C de plus que la moyenne, une température comparable à celle du mois de mars !


Depuis 1975, le Nord Pas-de-Calais a dépassé plus souvent que le reste de la France la barre des 2°C d'écart à la moyenne saisonnière. Nous avons plus d'hiver doux mais cela reste relatif aux températures de la région.

 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité