• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Nord Pas-de-Calais a connu son hiver le plus chaud depuis 1900

Berck-sur-mer / Archive / © Maxppp
Berck-sur-mer / Archive / © Maxppp

L'hiver 2015-2016 (de décembre à février pour Météo France) a été le plus doux depuis que les mesures climatiques existent. C'est surtout le mois de décembre qui bat tous les records : deux fois moins de pluie que d'habitude et une température près de 5°C supérieure à la moyenne.

Par @F3Nord

Vous l’avez peut-être remarqué, il n’y a pas eu de vague de froid cet hiver. Météo France le confirme : avec une température moyenne de 6,9°C (2,7°C de plus que la normale) l’hiver 2016 a été le plus doux depuis le début des mesures climatiques, en 1900.

Podium

Sur le podium, il est suivi de près par les hivers 2006-2007 (+2,6°C), l'hiver 1974-1975 (+2,4°C).

Ce graphique réalisé par météo France mesure l’écart par rapport aux moyennes de saison sur la zone Nord (Lille, Reims, Orléans, Paris). En rouge les zones supérieures à la moyenne, plus la barre est élevée, plus l’écart est important.
Ecart à la moyenne saisonnière de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne en hiver de 1900 à 2016 sur la zone climatique Nord (postes utilisés : Lille, Reims, Orléans et Paris) / © Météo France
Ecart à la moyenne saisonnière de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne en hiver de 1900 à 2016 sur la zone climatique Nord (postes utilisés : Lille, Reims, Orléans et Paris) / © Météo France

On note d'importantes variations entre des hivers très doux et des hivers plus rigoureux (entre 2008 et 2013). A cela s'ajoute un réchauffement de 0,3°C tous les 10 ans entre 1959 et 2009, précise Météo France.

Records en décembre

C’est le mois de décembre qui bat tous les records avec un écart à la moyenne saisonnière de 4,9°C et des précipitations moitié moins importantes que d’habitude. Pendant 15 jours, le thermomètre a dépassé les 12°C, un record absolu.

Ce graphique réalisé à la station Lille-Lesquin de météo France mesure les températures maximales et minimales pour les mois de décembre à février autour de la station. En rouge, les zones supérieures à la moyenne saisonnière (4,2°C). Plus la courbe est élevée, plus cet écart est important.
Températures minimales et maximales quotidiennes à Lille-Lesquin de décembre 2015 à février 2016 / © Météo France
Températures minimales et maximales quotidiennes à Lille-Lesquin de décembre 2015 à février 2016 / © Météo France

Janvier et février l'ensemble de la région, les mois de janvier et février ont été plus arrosés que la normale (respectivement +30 et +45 %), avec de fortes différences géographiques. En janvier, c’est surtout la zone sur le littoral du Boulonnais au Calaisis qui a été touchée par la pluie et en février sur le territoire qui s’étend du Calaisis au Dunkerquois a été particulièrement pluvieux.

Sur l’ensemble du Nord-Pas-de-Calais, on compte deux à trois fois moins de jours de gel que la normale.

Un phénomène observé partout en France

C'est un flux de sud-ouest à ouest océanique dominant qui a favorisé des températures, rapporte Météo France. Le Nord Pas-de-Calais n'a connu en 2015-2016 ni vague de froid ni véritables conditions hivernales.

Si Météo-France établit déjà ses bilans, c’est que d’un point de vue météorologique, l’hiver commence en décembre et s’achève en février. Le même constat a été établit sur toute la France, où la moyenne saisonnière a atteint 8°C, 2,6°C de plus que la moyenne, une température comparable à celle du mois de mars !


Depuis 1975, le Nord Pas-de-Calais a dépassé plus souvent que le reste de la France la barre des 2°C d'écart à la moyenne saisonnière. Nous avons plus d'hiver doux mais cela reste relatif aux températures de la région.
L'hiver le plus chaud depuis 1900

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus