DOCUMENTAIRE. La guerre des frères. Quand la guerre d'Algérie se transportait dans les corons.

Publié le
Écrit par Dominique Durand .

Durant ce que l'on appelait pudiquement "les événements d'Algérie", deux partis nationalistes se sont affrontés sur la façon d'obtenir l'indépendance du pays. Cette guerre fera 10 000 morts parmi les nationalistes, dont plusieurs centaines dans le Nord Pas-de-Calais. Enquête.

Une guerre dans la guerre

Une brume a toujours flotté au-dessus de cette période de l'histoire française. On parlait des "évènements", du bout des lèvres... enfin, quand on en parlait. 

Il faudra d'ailleurs attendre 1999 pour que le gouvernement français accepte officiellement de parler de "guerre d'Algérie". 

Et puis, au sein même de cette guerre qui taisait son nom entre les deux nations, il y a eu une guerre dans la guerre, la "guerre des frères". Une guerre entre Algériens nationalistes. Ils rêvaient du même résultat, une Algérie libre et indépendante, mais avaient des conceptions radicalement différentes sur la façon d'y arriver. 

Le FLN au pays des corons

C'est cet affrontement que raconte le film de Richard Berthollet et Jean-René Genty, depuis la libération, l'emprisonnement de Messali Hadj et les massacres de Setif. A la suite de cette répression et des dizaines de milliers de morts qu'elle a causée, les militants nationalistes, réduits au silence se mélangent au flot des travailleurs qui migrent vers le pays colon. La France a besoin de bras pour se relever après la guerre. Le Nord Pas-de-Calais, ses mines et ses pôles industriels en plein essor seront une terre d'accueil mais également un terreau fertile pour les nationalistes des deux camps. 



FLN contre MNA vont aller jusqu'à s'éliminer entre eux dans les rues du Valenciennois, de Lille ou de Maubeuge. Plus exactement, dans les rues des terrains de baraquements sur lesquels ils vivaient, loin des centres-villes. C'est certainement une des raisons pour lesquelles cet épisode de l'histoire est aussi méconnu.

Ce film est une enquête passionnante sur une période trouble et méconnue de l'histoire tout à la fois régionale, nationale et internationale. Une histoire qui ne remonte pourtant pas à plus de 60 ans. 



Les réalisateurs ont rencontré des militants du FLN et du MNA (Mouvement Nationaliste Algérien) de l'époque et Djanina Messali Benkelfat, la fille (et secrétaire) de Messali Hadj, le père du nationalisme algérien. Ils ont également eu accès à des archives sonores de membres des services de renseignements de l'époque.

Le 5 juillet 2022 marquait le 60ème anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. Une commémoration soulignée par nos confrères de France 24.

La guerre des frères, de Richard Berthollet et Jean-René Genty

♦ A voir le jeudi 24 novembre 2022 à 23h00 sur France 3 Hauts-de-France

En replay jusqu'au 23 décembre sur france.tv

Une coproduction D_VOX/France Télévisions et Pictanovo

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité