DOCUMENTAIRE. Le GAP, Groupe d'Atteinte aux Personnes, une "Brigade de protection des mineurs" en action face aux violences en Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dominique Durand .

En 2018, les Hauts-de-France arrivent deuxième au triste palmarès du plus haut taux de féminicides. Parallèlement, les violences sur mineurs explosent. Le territoire au nord de Beauvais, particulièrement touché par ces drames, crée un GAP - Groupe d'atteinte aux personnes - dont la mission sera la prise en compte immédiate des victimes et le raccourcissement des délais d'enquête. Ce film nous plonge dans la vie de ces gendarmes, dirigés par le chef d'escadron Le Caro.

Avant la création du Groupe d'atteinte aux personnes (GAP) de Beauvais dans l'Oise, la gendarmerie ouvrait 3 dossiers de violence par semaine et un dossier pour viol tous les 6 jours.

Cumulés aux autres dossiers de crimes et délits divers, les délais de procédure plongeaient les victimes dans l'expectative, le doute, la culpabilité de longs mois, voire années.

Une plaie qui ne cesse de se rouvrir au fil de l'enquête, qui pérennise le statut de victime plus que de raison et repousse l'espoir d'une reconstruction. 





Depuis sa création en 2019, les délais d'instruction du GAP de Beauvais sont redescendus à 3 ou 4 mois. Les adjudant.e.s Maryline, Lise et Tony ainsi que le gendarme Thomas consacrent la totalité de leurs activités aux violences familiales et sexuelles, principalement sur des mineurs. 



Le plus rapidement possible après le signalement ou le dépôt de plainte et en collaboration avec l'UMJP (Unité médico-judiciaire de proximité), ils recueillent le témoignage de la victime. En effet, sujets aux pressions et à la culpabilité, les victimes peuvent se rétracter à tout instant.

Tous les membres de la brigade on été spécialement et longuement formés pour mener ces auditions très spéciales qui se doivent les plus précise possibles sans toutefois faire pression sur la victime.



Comment supporter, jour après jour, l'horreur de ces témoignages sans craquer ?



D'abord en se soutenant les uns les autres au sein même du groupe. La force du Groupe d'atteintes aux personnes de Beauvais relève certainement de leur amitié hors les murs de la gendarmerie.

Quand le moral de l'un flanche, les autres le relèvent. 

La réalité dépasse la fiction, car la fiction doit contenir la vraisemblance, mais non pas de la réalité.

Mark Twain, écrivain, essayiste et humoriste américain.

A tous ceux qui n'ont pas vus le film de "Polisse", sélection officielle du Festival de Cannes 2011, nous ne pouvons que conseiller de le regarder au plus vite. Le documentaire de Lilou Lemaire est la version "vraie vie" du film de Maïwenn. 

Groupe de protection des mineurs

A voir jeudi 17 novembre 2022 à 23h00 sur France 3 Hauts-de-France VOD gratuite disponible jusqu'au 15 décembre sur France.tv

Un film réalisé par Lilou Lemaire

Co-produit par Ego Productions, Auteurs associés et FranceTélévisions.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité