Emploi post-Covid : l'Urssaf en soutien des entreprises et des indépendants

Publié le
Écrit par Leslie Larcher .

Deux ans après la crise sanitaire, l’Urssaf continue son engagement auprès des entreprises et des indépendants, en leur permettant d’échelonner les remboursements ou en accompagnant financièrement la première embauche.

Pour aider financièrement les entreprises et les indépendants, encore marqués par le covid-19, l’Urssaf Nord-Pas-de-Calais a récemment mis en avant des mesures - déjà existantes ou non.

L’organisme privé, qui collecte les cotisations salariales et patronales, tient d'abord à réitérer sa proposition de recouvrement de dettes à l'amiable. En effet, après le premier confinement en mars 2020, les entreprises et les indépendants ont bénéficié de plus de temps pour payer leurs échéances. Puis, différents plans de règlement des dettes ont été mis en place, en accord avec chaque entité, selon sa trésorerie et le montant des cotisations à rembourser.

Dialogue prôné

L’objectif est désormais de poursuivre le processus de remboursement des dettes, avec des relances et des propositions d’accords : "Nous avons permis que les entreprises et les indépendants ne paient pas de cotisations pendant l’année de la crise sanitaire. En retour, la dette a été largement payée. Nous continuons donc de faire ce pari de la confiance pour convenir d’un échéancier avec les entreprises encore concernées", explique Laury Ducombs, Directeur de l’Urssaf Nord-Pas-de-Calais, prônant une volonté de dialogue.

Il s’agit là d’un appel à prendre contact avec l’Urssaf afin de convenir de remboursements qui pourront s'échelonner jusqu’à cinq ans, si besoin. En juin 2022, le taux de reste à recouvrer pour les employeurs du secteur privé était de 0,9%, soit 417 millions d’euros, et de 15,7% pour les travailleurs indépendants, ce qui représente 337 millions d’euros.

Une nouveauté : l'aide à la première embauche

Cette option pourra s’accompagner, pour les plus jeunes entreprises (un an d'existence maximum), d’un dispositif nouvellement créé par l’Urssaf et disponible en septembre prochain : le service Première Embauche. L’idée étant d’accompagner les entreprises dans cette étape cruciale qu’est l’embauche du premier salarié, notamment dans les démarches administratives et déclaratives.

"L’Urssaf se met à disposition des employeurs en leur fournissant un numéro de téléphone dédié, le suivi d’un webinaire et des explications techniques pendant un an", précise Laury Ducombs. Si vous avez procédé à une embauche au cours des 18 derniers mois, une "visite conseil" est également proposée.

Une mesure qui pourrait être utile à beaucoup, car même si la région enregistre une hausse des défaillances d'entreprises (+7% en mai 2022 selon l'INSEE), notamment dûe à la suppression progressive des aides de l'Etat, les créations d'entreprises, elles, repartent à la hausse après 3 trimestres de baisse. La balance créations-défaillances reste supérieure à celle d'avant-crise.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité