Histoires 14-18 : La colline de la mort

Le plateau de Lorette entre Arras et Lens. Observatoire stratégique tenu par les Allemands sera l'enjeu de la deuxième bataille de l'Artois, Lorette théâtre d'affrontements sanglants sera surnommé par les Allemands, "La colline de la mort".

La colline de la mort

Pendant l'hiver 1914, les Allemands ont fortifié les collines de Vimy et de Lorette, un verrou que les troupes françaises doivent faire sauter. Au printemps 1915, le maréchal Joffre lance une grande offensive. Avant l'attaque pour créer une percée, 700 000 obus sont tirés pendant six jours...

 

 

Source archives : - Gallica BNF - Comité Historique de Souchez - Archives départementales du Pas-de-Calais ©France 3